Modifié le 14 mai 2017 à 22:38

L'Autriche en route vers des législatives anticipées en automne

Sebastian Kurz est très populaire en Autriche.
Le conservateur Sebastian Kurz est très populaire en Autriche. [APA/Herbert Neubauer - keystone]
Alors que Sebastian Kurz a été désigné dimanche nouveau chef du parti conservateur autrichien (ÖVP), il a immédiatement annoncé que sa formation allait demander la tenue de législatives anticipées pour cet automne.

Sebastian Kurz a en effet décidé de mettre fin à la coalition gouvernementale avec les sociaux-démocrates (SPÖ). Il a déclaré qu'il présenterait dès lundi une demande en ce sens au chancelier social-démocrate Christian Kern et au chef d'Etat Alexandre Van der Bellen. "Les grandes décisions sur la direction que doit prendre ce pays doivent être confiées aux électeurs", selon lui.

Ces nouvelles élections interviendraient moins d'un an après une présidentielle à suspense en Autriche.

>> Lire: L'écologiste Alexander Van der Bellen prend la présidence autrichienne

Avantage au SPÖ

Sociaux-démocrates et extrême droite sont donnés au coude à coude dans les intentions de vote, devançant significativement un parti conservateur en crise.

Mais l'accession de Sebastian Kurz, très populaire dans l'électorat, pourrait rebattre les cartes. Selon un sondage paru samedi dans le quotidien Standard, le ministre apparaît comme la personnalité préférée des Autrichiens pour le poste de chancelier.

agences/lan

Publié le 14 mai 2017 à 22:27 - Modifié le 14 mai 2017 à 22:38