Modifié le 11 mai 2017 à 22:24

Le camp Macron présente 428 premiers candidats aux législatives en France

"La République en Marche" présente 428 candidats députés
La République en marche présente 428 candidats députés en France 19h30 / 1 min. / le 11 mai 2017
Le mouvement du président élu Emmanuel Macron a présenté jeudi 428 premières investitures pour les législatives en France des 11 et 18 juin, dont la moitié de femmes. L'ex-Premier ministre Manuel Valls n'est pas investi.

La candidature du socialiste Manuel Valls n'a pas été retenue car "il a déjà fait trois mandats parlementaires", mais le mouvement ne présentera pas de candidat contre lui, a déclaré le secrétaire général du mouvement La République en marche, Richard Ferrand.

"Au moment où nous rassemblons, nous estimons qu'on ne claque pas la porte au nez à un ancien Premier ministre", qui souhaite représenter la majorité présidentielle aux législatives des 11 et 18 juin, a expliqué Richard Ferrand.

Manuel Valls a salué jeudi soir la décision de La République en marche de ne pas lui opposer de candidat aux législatives.

>> Lire: Manuel Valls veut être candidat "majorité présidentielle" aux législatives

Pas de candidat contre les LR

Pour l'instant, le mouvement ne présente pas de candidat contre plusieurs élus de droite, comme l'ancien ministre Bruno Le Maire ou Thierry Solère, ce qui laisse la porte ouverte à d'éventuels transferts dans les prochains jours. Selon Richard Ferrand, les derniers candidats seraient investis d'ici à mercredi.

Des noms connus

La liste des premiers candidats investis par le mouvement compte 52% de personnes issues de la société civile, autant de femmes que d'hommes, et seulement 24 députés, tous venus du PS. L'âge moyen des candidats est de 46 ans.

Parmi les 428 candidats dévoilés, certains noms sont connus: Gaspard Gantzer, le conseiller à la communication de François Hollande, le candidat à la primaire de la gauche François de Rugy ou encore les anciens magistrats spécialistes de la lutte anti-corruption Eric Halphen et Laurence Vichnievsky ainsi que le mathématicien Cédric Villani.

L'ancienne vedette de corrida à cheval Marie Sara, 52 ans, affrontera quant à elle le député sortant Front National Gilbert Collard.

Le candidat des Français de Suisse

Parmi ces candidats figure également le référent territorial du mouvement La République en marche en Suisse, Joachim Son-Forget, qui se présente pour la circonscription des Français de Suisse et du Liechtenstein. Agé de 34 ans, ce Français d'origine sud-coréenne, médecin radiologue au CHUV, habite actuellement à Genève.

agences/lan

Publié le 11 mai 2017 à 16:35 - Modifié le 11 mai 2017 à 22:24

Rigueur dans la sélection

Le processus de sélection a été "d'une rigueur, d'une objectivité et d'une impartialité sans précédent sous la Ve République".

Ces investitures signent "le retour définitif des citoyens au coeur de notre vie politique", a ajouté Richard Ferrand.