Modifié

Plus de 65% des "insoumis" de Mélenchon refusent de voter Macron

Jean-Luc Mélenchon à Paris le 1er mai dernier. [Thomas Samson - AFP]
Jean-Luc Mélenchon à Paris le 1er mai dernier. [Thomas Samson - AFP]
Plus de 65% des soutiens de Jean-Luc Mélenchon envisagent de voter blanc, nul ou de s'abstenir dimanche au second tour de la présidentielle française, selon les résultats de la consultation dévoilés mardi.

Cette consultation a permis l'expression de 243'128 "insoumis" sur les 430'000 soutiens du candidat éliminé au premier tour, précise le mouvement La France insoumise dans un communiqué.

Selon cette étude, 87'818 "insoumis", soit 36,12%, se prononcent pour un vote blanc ou nul, 84'682 "insoumis", soit 34,83%, pour un vote Emmanuel Macron et 70'628 "insoumis", soit 29,05%, en faveur d'une abstention.

Il ne s'agissait pas de déterminer une consigne de vote, mais d'organiser la prise de parole des "insoumis" au sujet de leurs choix de second tour, précise La France insoumise.

Pas d'option FN

"Étant donné l'attachement profond de La France insoumise aux principes d'égalité, de liberté et de fraternité, le vote Front National ne constituait pas une option de la consultation", ajoute le mouvement.

Contrairement à ses alliés communistes, Jean-Luc Mélenchon, arrivé quatrième du premier tour de la présidentielle le 23 avril dernier, n'a pas explicitement appelé à voter pour le leader d'En Marche! pour faire barrage au Front national au second tour.

>> Voir l'analyse de Jean-Philippe Schaller dans le 19h30:

Le choix des "Insoumis": l'analyse de Jean-Philippe Schaller [RTS]
Le choix des "Insoumis": l'analyse de Jean-Philippe Schaller / 19h30 / 1 min. / le 2 mai 2017

reuters/tmun

Publié Modifié