Modifié

Pour Vladimir Poutine, le changement climatique n'est pas le fait de l'homme

Vladimir Poutine à Arkhangelsk, ce 30 mars 2017. [PA/ALEXEI DRUZHININ/SPUTNIK/KREMLIN]
Vladimir Poutine à Arkhangelsk, ce 30 mars 2017. [PA/ALEXEI DRUZHININ/SPUTNIK/KREMLIN]
Le président russe Vladimir Poutine a remis en cause jeudi la part de l'homme dans le changement climatique, en affirmant que le réchauffement global n'était pas provoqué par les émissions de gaz à effet de serre.

"Le réchauffement, il a commencé dans les années 1930", alors qu''il n'y avait pas encore de tels facteurs anthropologiques comme les émissions", a déclaré Vladimir  Poutine, lors d'un Forum sur l'Arctique à Arkhanguelsk, dans le Grand nord russe.

Le président russe a jugé "impossible" d'empêcher le réchauffement climatique qui pourrait être lié selon lui notamment "à des cycles globaux sur Terre". "La question est de s'y adapter", a-t-il estimé.

Convergences de vue avec Donald Trump

Ces déclarations interviennent alors que le président américain Donald Trump a signé mardi un décret ordonnant un réexamen d'une mesure phare de Barack Obama sur le climat.

Celle-ci impose aux centrales thermiques des réductions drastiques de leurs émissions de gaz à effet de serre.

>> Lire: "Espions pour la planète", Etats-Unis et Russie ensemble pour le climat

ats/afp/pym

Publié Modifié