Modifié

Multiples interpellations en Biélorussie après des semaines de protestations

minsk manif [RTS]
Manifestations et interpellations à Minsk / L'actu en vidéo / 37 sec. / le 25 mars 2017
La police biélorusse a interpellé samedi 57 manifestants à Minsk lors d'une journée de mobilisation. Celle-ci survient après des semaines de protestations sans précédent qui défient le président Alexandre Loukachenko.

Avant même le début du rassemblement samedi, la police a fait irruption dans les locaux de Viasna, une ONG de défense des droits de l'homme qui comptabilise participants et arrestations lors des manifestations de ces dernières semaines: "Il y a eu 57 arrestations, y compris des observateurs étrangers", a indiqué Viasna. Ils ont été relâchés dans l'après-midi après la dispersion de la manifestation, selon l'ONG.

Plusieurs journalistes ont en outre été arrêtés à Minsk et à Gomel (sud-est), selon l'Association des journalistes du Bélarus.

Mouvement sans précédent

Le président Loukachenko, qui dirige la Biélorussie sans partage depuis 23 ans, est confronté depuis plusieurs semaines à un mouvement sans précédent après l'introduction d'une nouvelle taxe visant les chômeurs.

Plusieurs milliers de personnes ont participé ces dernières semaines à des manifestations. Ils protestent contre l'introduction d'une taxe sur les "parasites" visant les personnes travaillant moins de six mois par an.

afp/hend

Publié Modifié

Dégel avec les pays occidentaux

Ces évènements interviennent sur fond de dégel avec les Occidentaux. Alors que les relations avec Moscou, son allié traditionnel, se tendaient sur fond de crise ukrainienne, il a libéré plusieurs opposants emprisonnés lors de la répression de manifestations suivant sa réélection en 2010. L'Union européenne a en réponse suspendu les sanctions le visant.