Modifié le 15 février 2017 à 15:22

Le nouveau chef du Pentagone qualifie l'OTAN de "socle fondamental"

Le nouveau chef du Pentagone qualifie l'OTAN de "socle fondamental"
Le nouveau chef du Pentagone qualifie l'OTAN de "socle fondamental" L'actu en vidéo / 29 sec. / le 15 février 2017
L'OTAN "reste un socle fondamental" pour les Etats-Unis, et le président américain Donald Trump lui a exprimé un "soutien fort", a affirmé mercredi le nouveau chef du Pentagone James Mattis.

Le nouveau secrétaire américain à la Défense effectuait sa première visite au siège de l'Alliance atlantique, qu'il a qualifiée de "socle fondamental pour les Etats-Unis et pour toute la communauté transatlantique".

Ancien chef militaire de l'OTAN, le général James Mattis a en a même parlé comme de sa "seconde maison".

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg avait affiché son optimisme au sujet de cette visite, dont les alliés européens attendent qu'elle dissipe le flou sur la nature de l'engagement américain dans l'Alliance sous le mandat de Trump.

"Obsolète"?

Depuis son élection, l'homme d'affaires républicain n'a cessé de prendre à contrepied l'Europe par des prises de position perçues comme protectionnistes et nationalistes. A la mi-janvier, il avait qualifié l'OTAN d'"obsolète", notamment "parce qu'elle ne s'est pas occupée du terrorisme".

L'OTAN a donc inscrit une session de travail sur le terrorisme djihadiste à l'ordre du jour de mercredi après-midi.

>> Lire: Donald Trump critique l'OTAN, Merkel et vante le Brexit

ats/jvia

Publié le 15 février 2017 à 14:05 - Modifié le 15 février 2017 à 15:22