Modifié le 09 janvier 2017 à 14:17

Moscou exclut tout piratage de sa part et parle d'"amateurisme" américain

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. [AP Photo/Seth Wenig - Keystone]
Le Kremlin a dénoncé lundi "l'amateurisme" des accusations de piratage lancées par les Etats-Unis, dont les services de renseignement accusent Moscou d'attaques informatiques destinées à influencer la campagne électorale américaine.

"Il s'agit d'accusations absolument infondées, d'un niveau d'amateur", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov à propos des accusations américaines concernant des attaques informatiques menées par Moscou.

"Ces accusations commencent à nous fatiguer", a ajouté Dmitri Peskov, évoquant "une véritable chasse aux sorcières", expression déjà utilisée par le président américain élu Donald Trump, qui juge que cette "chasse aux sorcières politique" est destinée à l'affaiblir.

Le futur secrétaire général de la Maison Blanche Reince Priebus a toutefois déclaré dimanche que Donald Trump "accepte le fait que, dans ce cas particulier, il s'agissait d'entités en Russie".

>> Lire: Donald Trump reconnaît que les cyberattaques venaient de Russie

Hillary Clinton visée

Les services de renseignement américains ont publié vendredi un rapport où ils estiment qu'une campagne russe de piratage a été mise en oeuvre dans le but de saper le processus démocratique américain et augmenter les chances de victoire du milliardaire républicain Donald Trump en dénigrant sa rivale démocrate Hillary Clinton.

Des courriers électroniques piratés du parti démocrate et d'un proche d'Hillary Clinton ont été diffusés sur internet, notamment par Wikileaks avant l'élection, déstabilisant la candidate démocrate.

Barack Obama, qui passera la main à Donald Trump le 20 janvier, a sanctionné la Russie en expulsant 35 diplomates considérés comme des espions.

>> Voir aussi le sujet du 12h45:

Donald Trump reconnaît les cyberattaques de la Russie
12h45 - Publié le 09 janvier 2017

afp/cab

Publié le 09 janvier 2017 à 13:56 - Modifié le 09 janvier 2017 à 14:17