Publié

La France affirme avoir déjoué 24'000 cyberattaques en 2016

Un drapeau français flotte au coeur du bâtiment du ministère de la Défense, à Paris. [JOEL SAGET  -  AFP]
Un drapeau français flotte au coeur du bâtiment du ministère de la Défense, à Paris. [JOEL SAGET - AFP]
Les cyberattaques visant la France "doublent chaque année". Les services français ont bloqué en 2016 "24'000 attaques externes" informatiques, selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Dans un entretien au Journal du Dimanche, le ministre français précise que depuis sa prise de fonctions en 2012, "et notamment depuis trois ans, la menace cybernétique est devenue majeure y compris sur nos propres outils militaires".

Il cite par exemple "des tentatives d'atteinte à l'image du ministère, des attaques menées à des fins stratégiques (harcèlement, repérage, espionnage) et même des tentatives de perturbation de nos systèmes de drones".

Cyberattaque à la présidentielle, comme aux Etats-Unis?

Alors qu'un rapport du renseignement américain accuse la Russie d'être à l'origine de piratages informatiques contre le camp démocrate durant l'élection présidentielle, Jean-Yves Le Drian estime que la France n'est pas à l'abri d'attaques similaires. "Il ne faut pas être naïf", a-t-il averti.

>> Lire aussi: Moscou "a cherché" à favoriser Trump, selon le renseignement américain

Il ne peut "être exclu que des opérations de même nature que celles observées aux Etats-Unis cherchent à perturber le processus électoral français", ajoute-t-il alors qu'un scrutin présidentiel est prévu en France en avril et mai.

ats/afp/rens

Publié