Modifié

Cinq arrestations en Espagne et en France pour soupçons de terrorisme

Des policiers espagnols lors de l'intervention en banlieue madrilène. [EPA/FERNANDO VILLAR - Keystone]
Des policiers espagnols lors de l'intervention en banlieue madrilène. [EPA/FERNANDO VILLAR - Keystone]
Trois personnes ont été arrêtées mardi en France, a-t-on appris mercredi de sources policière et judiciaire. En Espagne, ce sont deux djihadistes présumés qui ont été arrêtés mercredi, a indiqué la police espagnole.

Un homme a été arrêté à Cugnaux, près de Toulouse. Il est soupçonné d'avoir voulu commettre une attaque le 31 décembre, selon une source policière. Mais, de source judiciaire, on se contente d'évoquer "une suspicion de possible passage à l'acte", sans autre précision sur la nature de ses éventuelles intentions.

La deuxième opération française, distincte de la première, concerne deux étrangers en situation irrégulière. Ceux-ci ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi dans le quartier du Mirail à Toulouse, lors d'une perquisition administrative, dit-on de source policière. Une carabine et des armes factices ont été découvertes à cette occasion.

Apologie du terrorisme en Espagne

Les enquêteurs soupçonnent l'une de ces deux personnes d'avoir projeté de s'attaquer aux forces de l'ordre, dit-on de source policière. Les gardes à vue peuvent durer 96 heures dans les dossiers terroristes.

Les deux hommes arrêtés en Espagne sont soupçonnés d'avoir fait l'apologie du terrorisme, a annoncé la police espagnole. Cette dernière a précisé avoir découvert quatre chargeurs et des munitions lors des perquisitions qui ont suivi à Vallecas, dans la banlieue de Madrid.

>> Voir les images:

Opération anti-terroriste en Espagne [RTS]
Opération anti-terroriste en Espagne / L'actu en vidéo / 39 sec. / le 28 décembre 2016

ats/mre

Publié Modifié