Publié

Au moins 88 civils tués dans des raids aériens turcs sur un fief de l'EI en Syrie

La Turquie intervient depuis la mois d'août contre les djihadistes au nord de la Syrie. [AP/Emrah Gurel - Keystone]
La Turquie intervient depuis la mois d'août contre les djihadistes au nord de la Syrie. [AP/Emrah Gurel - Keystone]
Au moins 88 civils auraient été tués par des bombardements aériens turcs sur un fief du groupe Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie, a rapporté vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

La ville d'Al-Bab a été jeudi la cible de plusieurs raids aériens turcs qui ont tué 72 civils, dont 21 enfants, alors que de nouvelles frappes vendredi sur la même ville ont coûté la vie à 16 autres civils, dont trois enfants, d'après l'OSDH.

Selon l'organisation, il s'agit de l'attaque la plus meurtrière perpétrée par les forces turques depuis le début, en août, de l'intervention d'Ankara dans le nord de la Syrie pour chasser de cette zone les djihadistes de l'EI mais aussi les milices kurdes syriennes.

Soldats turcs tués

Les forces turques et leurs alliés rebelles syriens tentent depuis des semaines de reprendre Al-Bab, située à 25 km de la frontière turque. Mercredi, 16 soldats turcs avaient été tués dans des combats contre les djihadistes sur ce front d'Al-Bab.

L'EI avait diffusé jeudi une vidéo montrant deux hommes présentés comme des soldats turcs être brûlés vifs.

afp/vkiss

Publié