Modifié le 24 novembre 2016 à 07:17

Donald Trump nomme deux femmes dans son administration

Nikki Haley, gouverneure de Caroline du Sud, est élue ambassadrice américaine auprès des Nations unies.
Donald Trump choisit Nikki Haley comme ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU Forum / 4 min. / le 23 novembre 2016
Donald Trump a insufflé une dose de diversité dans son équipe en cours de formation en nommant au poste d'ambassadrice à l'ONU Nikki Haley, jeune gouverneure d'origine indienne, et une autre femme, Betsy DeVos, à l'Education.

En nommant Nikki Haley, 44 ans, gouverneure républicaine de Caroline du Sud, Donald Trump semble vouloir élargir sa base. Elle l'avait critiqué avec virulence lors des primaires et pris position pour l'un de ses rivaux, Marco Rubio.

Aux Etats-Unis, l'ambassadeur à l'ONU – poste occupé depuis 2013 par Samantha Power – est membre de l'administration et donc l'un des principaux collaborateurs du président.

Possible nomination de Ben Carson

Elle n'a pas d'expérience en matière de questions internationales, mais est "une négociatrice reconnue et nous avons l'intention de négocier plein d'accords", a assuré le président élu.

Mercredi, Donald Trump a aussi nommé Betsy DeVos, 58 ans, comme ministre de l'Education. Cette richissime philanthrope conservatrice est une farouche partisane de "l'école libre", soit le droit à choisir entre école publique, privée ou enseignement à la maison.

Le magnat de l'immobilier pourrait aussi annoncer la nomination de son ancien rival de la primaire républicaine Ben Carson, un Noir, au poste de ministre du Logement.

agences/fb

Publié le 24 novembre 2016 à 05:56 - Modifié le 24 novembre 2016 à 07:17