Modifié

La relation entre la Chine et les Etats-Unis est à "un moment charnière"

Le président chinois Xi Jinping, à gauche, lors d'une rencontre avec Barack Obama, à droite, le 19 novembre à Lima. [Pablo Martinez Monsivais - Keystone]
Le président chinois Xi Jinping, à gauche, lors d'une rencontre avec Barack Obama, à droite, le 19 novembre à Lima. [Pablo Martinez Monsivais - Keystone]
Le président chinois Xi Jinping a estimé samedi à Lima lors d'une rencontre avec Barack Obama que la relation de son pays avec les Etats-Unis se trouvait à un "moment charnière" après l'élection de Donald Trump.

La rencontre des deux présidents au Pérou pour le sommet de l'APEC (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique) devrait être la dernière avant l'entrée à la Maison Blanche fin janvier du républicain Donald Trump, très critique envers la Chine. (lire ci-dessous)

"Nous nous rencontrons à un moment charnière de la relation Chine-Etats-Unis", a déclaré le numéro un chinois au début de la rencontre avec le président américain sortant.

Transition en douceur espérée

"J'espère que les deux parties travaillerons ensemble pour se concentrer sur la coopération, gérer nos différends et faire en sorte d'avoir une transition en douceur dans notre relation et qu'elle continue à se développer à l'avenir", a ajouté le secrétaire général du Parti communiste chinois.

Le président américain a de son côté réaffirmé la position des Etats-Unis en ce qui concerne les revendications de divers pays en mer de Chine méridionale: les parties doivent calmer le jeu et résoudre leurs différends de façon pacifique.

reuters/gchi

Publié Modifié

Les accusations de Donald Trump

Le républicain Donald Trump a accusé la Chine de manipuler sa devise et a promis de taxer lourdement les marchandises en provenance de Chine. Il a également qualifié le réchauffement climatique de "canular" visant à aider la Chine.

"Le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois dans le but de rendre l'industrie manufacturière américaine non compétitive", a écrit Donald Trump dans un tweet en 2012.

Soutien à l'Accord de Paris

Barack Obama et Xi Jinping ont affirmé leur soutien à l'Accord de Paris sur le réchauffement climatique. Le président américain a estimé qu'il s'agissait-là d'un exemple des avantages qu'ont les deux pays à travailler ensemble.

La Chine a également aidé à négocier l'accord de juillet 2015 encadrant l'activité nucléaire de l'Iran, autre élément important de la politique étrangère des Etats-Unis que Donald Trump a menacé de démanteler.