Modifié

Les contrôles aux frontières prolongés de trois mois dans l'espace Schengen

En rétablissant les contrôles aux frontières, certains pays avaient remis en question l'idée même d'espace Schengen. [Wolfgang Rattay - Reuters]
En rétablissant les contrôles aux frontières, certains pays avaient remis en question l'idée même d'espace Schengen. [Wolfgang Rattay - Reuters]
L'Union européenne a prolongé vendredi pour une durée de trois mois les contrôles aux frontières en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en Suède et en Norvège, cinq pays qui font partie de l'espace Schengen.

Ce régime spécial expirait le 15 novembre. Le rétablissement de ces contrôles a été décidé l'an dernier en réponse à la crise migratoire. Leur prolongation, proposée le mois dernier par la Commission européenne, a été approuvée par le Conseil européen.

"Le Conseil a adopté aujourd'hui la proposition de la Commission de prolonger des contrôles proportionnés sur certaines frontières intérieures de Schengen, en Allemagne, Autriche, Suède, Danemark et Norvège", peut-on lire dans un communiqué. La Norvège, comme la Suisse, n'est pas membre de l'UE, mais fait partie de l'espace Schengen.

Stabilité insuffisante

Dans sa recommandation, le 25 octobre, la Commission européenne avait estimé que "même si la situation s'est peu à peu stabilisée, toutes les conditions d'un retour au fonctionnement normal de l'espace Schengen (...) ne sont pas encore remplies".

ats/sbad

Publié Modifié