Modifié le 10 novembre 2016 à 10:51

Clinton a remporté le vote populaire, mais Trump ira à la Maison Blanche

Hillary Clinton a échoué, alors qu'elle obtient plus de voix que son rival Donald Trump.
Hillary Clinton perd l'élection tout en gagnant le vote populaire Forum / 4 min. / le 09 novembre 2016
Hillary Clinton est la 4e candidate à la présidence des Etats-Unis à perdre l'élection alors qu'elle dominait le vote populaire. Donald Trump accède à la Maison Blanche grâce au nombre de grands électeurs.

Selon les derniers chiffres disponibles mercredi à 20h45, la candidate démocrate a engrangé 59'649'606 suffrages (48%), contre 59'441'968(47%) pour son rival républicain, soit 207'638 voix d'écart. Mais Donald Trump a bénéficié du soutien du collège électoral: il a empoché le soutien de 290 grands électeurs contre 228 pour Hillary Clinton.

Les votes restent encore à décompter dans le Michigan et le New Hampshire, mais cela ne remet pas en question le résultat final.

Comme Al Gore en 2000

C'est la deuxième fois en seize ans qu'un démocrate perd l'élection présidentielle alors qu'il comptabilise davantage de voix. En l'an 2000, Al Gore avait été plébiscité par les Américains, mais c'est George W. Bush, qui avait pourtant plus de 54'000 voix de retard sur son adversaire, qui avait accédé à la Maison Blanche.

L'élection s'était jouée sur les votes électoraux de l'Etat de Floride. Le score serré avait été sujet à controverse et les deux camps avaient demandé plusieurs recomptages, jusqu'à l'intervention de la Cour suprême.

Cas semblables au XIXe siècle

Les autres cas semblables remontent au XIXe siècle: en 1876, le démocrate Samuel Tilden avait récolté 250'000 votes de plus que le président élu Rutherford B. Hayes, alors qu'en 1888, Grover Cleveland s'était incliné face à Benjamin Harrisson malgré une avance de 100'000 voix.

A noter encore qu'en 1824, Andrew Jackson avait perdu contre John Quincy Adams, mais comme aucun des candidats n'avait obtenu 50% des votes, les représentants de la Maison Blanche avaient décidé qui serait président.

>> Retour sur les événements de la journée: Hillary Clinton: "Cette défaite est douloureuse et elle le sera pendant longtemps"

jvia

Publié le 09 novembre 2016 à 20:19 - Modifié le 10 novembre 2016 à 10:51

Le mécanisme électoral

Les citoyens américains élisent leur président au suffrage universel indirect, ce qui signifie qu'ils choisissent des grands électeurs qui eux éliront le chef de l'Etat le 12 décembre. Concrètement, ils vont cocher le nom de leur candidat sur leur bulletin de vote, mais ils éliront dans les faits des grands électeurs représentant leur parti favori.

Selon le mécanisme électoral, le scrutin se joue non pas au niveau national, mais au niveau des 50 Etats américains et de l'Etat fédéral de Washington, qui élisent chacun des grands électeurs.

Le collège électoral américain est composé de 538 grands électeurs, ce qui correspond au nombre d'élus au Congrès (435 à la Chambre des représentants et 100 du Sénat), auxquels s'ajoutent trois grands électeurs pour le district fédéral de Washington. Pour remporter la présidentielle, un candidat doit ainsi arriver à une majorité de 270 grands électeurs.