Modifié

Retour sur une des campagnes les plus violentes de l'histoire des Etats-Unis

Retour en images sur la campagne amère de Clinton et Trump [RTS]
Retour en images sur la campagne amère de Clinton et Trump / L'actu en vidéo / 3 min. / le 7 novembre 2016
Entre attaques personnelles et scandales à répétition, la campagne présidentielle américaine de 2016 n'a pas brillé par la richesses des débats. A deux jours du scrutin, retour sur cette bataille entre deux candidats historiquement impopulaires.

Donald Trump et Hillary Clinton mettent un point final lundi à une campagne présidentielle américaine âprement disputée. La démocrate a vu dimanche disparaître la menace de poursuites dans l'affaire de ses courriels.

>> Lire: Le FBI maintient sa décision de ne pas poursuivre Hillary Clinton

Dans le sprint final, la démocrate a quadrillé les Etats-Unis pour séduire les derniers indécis, en multipliant notamment ses apparitions avec des stars américaines (Beyoncé, Katy Perry ou LeBron James). Souvent vue comme la candidate préférée de Wall Street, présentée comme une va-t-en-guerre, l'ex-First Lady a tenté de gommer les aspects les plus controversés de son image.

Expérience contre populisme

La bataille a été plus difficile que prévu face à Donald Trump, milliardaire populiste sans expérience politique, qui se présente comme l'outsider anti-establishment. Ce dernier a capitalisé sur la colère et les frustrations de certains Américains inquiets de la mondialisation et des changements démographiques.

L'homme d'affaire a ainsi promis des solutions simples à tous les problèmes complexes. Il a par ailleurs menti, insulté les femmes, les Mexicains, les Noirs, les musulmans ou promis de bâtir un mur à la frontière mexicaine.

>> Lire aussi: Paillettes ou discipline, le sprint final des candidats à la Maison Blanche

Mélanie Ohayon avec agences

Publié Modifié

Sondages serrés

HillaryClinton est à 44,9% des intentions de vote au niveau national contre 42,7% pour Donald Trump, selon la moyenne des plus récents sondages établis par RealClearPolitics (RCP).

En Floride, Etat-clé sans lequel Donald Trump ne devrait pas pouvoir l'emporter, Hillary Clinton est à 47-46%.

Dans l'Ohio, Donald Trump est à 46,3% contre 43,5% pour sa rivale, et en Caroline du Nord, il mène aussi avec 47,3% contre 45,8%.