Modifié

"Le dangereux" et "la méchante", dernier duel glaçant Trump - Clinton

Les meilleurs moments du troisième et dernier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump [RTS]
Les meilleurs moments du troisième et dernier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump / L'actu en vidéo / 3 min. / le 20 octobre 2016
Hillary Clinton et Donald Trump ont débattu mercredi à Las Vegas dans une atmosphère glaciale pour la troisième et dernière fois de la campagne présidentielle américaine. Le duel a une nouvelle fois été houleux. Ecoutez l'analyse de nos correspondants et retrouvez en bas de page l'intégrale du débat.

Le débat s'est ouvert sur la même note que lors du second duel: sans poignée de mains. Et il s'est refermé sur une déclaration sans précédent qui a fait vivement réagir: Donald Trump a laissé entendre qu'il pourrait ne pas reconnaître le résultat de l'élection du 8 novembre.

>> L'analyse des deux correspondants RTS sur place qui ont suivi chacun un candidat:

L'analyse du dernier débat de la campagne américaine [RTS]
L'analyse du dernier débat de la campagne américaine / L'actu en vidéo / 1 min. / le 20 octobre 2016

"Je verrai à ce moment-là", a déclaré le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump en parlant du résultat de l'élection, devant une audience médusée, réunie à l'université du Nevada à Las Vegas. "Je vous laisse dans le suspense", a-t-il ajouté lors de cette confrontation, qui était probablement sa dernière chance d'endiguer son dévissage dans les sondages.

"C'est terrifiant", a immédiatement riposté Hillary Clinton. "Il dénigre et rabaisse notre démocratie".

Donald Trump est l'homme le plus dangereux à avoir jamais voulu devenir président

Hillary Clinton, candidate démocrate

"Marionnette"

Après un début plutôt studieux, les candidats républicain et démocrate se sont opposés sur tous les sujets, de la Cour suprême à l'immigration, en passant par les armes à feu, l'avortement, l'économie, la politique étrangère, le commerce international, la retraite, ou les impôts.

Et le débat a rapidement été émaillé de piques. Hillary Clinton a accusé son adversaire républicain d'être une "marionnette" du président russe Vladimir Poutine. De son côté, Donald Trump a affirmé que Hillary Clinton était derrière les femmes l'ayant récemment accusé d'agression sexuelle.

Donald Trump est "l'homme le plus dangereux à avoir jamais voulu devenir président", a aussi asséné Hillary Clinton. "C'est une méchante femme", a affirmé de son côté Donald Trump, la traitant à plusieurs reprises de menteuse.

"C'est elle (Hillary Clinton) qui a incité ces femmes à parler, mais tout cela c'est de la fiction

Donald Trump, à propos des femmes qui l'ont accusé d'attouchements sexuels.

Selon les observateurs, le troisième et dernier débat serait le meilleur réalisé par Donald Trump, même si sa rivale est donnée gagnante de ce duel. [Mike Blake - REUTERS]Selon les observateurs, le troisième et dernier débat serait le meilleur réalisé par Donald Trump, même si sa rivale est donnée gagnante de ce duel. [Mike Blake - REUTERS]

Le mur toujours à l'ordre du jour

Le milliardaire, plus discipliné et concentré qu'à l'habitude, n'a pas oublié d'évoquer sa promesse de construire un mur à la frontière avec le Mexique.

Il a à nouveau martelé son message de fermeture des frontières contre l'immigration clandestine et a dénoncé la politique de laxisme supposé des démocrates.

La politique de Donald Trump envers les immigrés, s'il devait être élu président, "déchirerait le pays", lui a répondu Hillary Clinton.

Un sondage à vif réalisé par CNN à l'issue de ce troisième débat donnait Hillary Clinton gagnante à 52% contre 39% à son adversaire Donald Trump.

>> Voir l'intégrale du débat en anglais (début dès 3'15):

>> Lire aussi: Neuf points d'avance pour Hillary Clinton juste avant le dernier débat

ats/fb/sbad

Publié Modifié

"Un vote truqué"

Le magnat de l'immobilier Donald Trump a à nouveau dénoncé, comme il le fait régulièrement depuis plusieurs jours, un vote déjà "truqué". Il a affirmé que "des millions de personnes" étaient inscrites à tort sur les listes électorales.

"Elle ne devrait pas être autorisée à être candidate, et juste à cause de cela, je dis que c'est truqué", a-t-il ajouté, en évoquant l'affaire des e-mails de Hillary Clinton, "et tellement d'autres choses".

Donald Trump a aussi affirmé que les récentes accusations de femmes dénonçant ses attouchements ou baisers imposés avaient été "largement démenties". "Et je me doute bien, comment elles sont apparues. C'est elle (Hillary Clinton) qui a incité ces gens à parler". Mais "tout cela c'est de la fiction", a-t-il affirmé.

Le point sur les intentions de vote