Modifié le 29 septembre 2016 à 15:19

La majorité de la population mondiale pense que les seniors sont discriminés

Selon l'enquête de l'OMS, les seniors sont discriminés.
Selon l'enquête de l'OMS, les seniors sont discriminés. [PETRA OROSZ]
Quelque 60% de la population mondiale estime que les personnes âgées sont discriminées, selon une étude dévoilée jeudi Par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève.

Pour la première fois, l'organisation a mené un sondage auprès de plus de 83'000 personnes âgées de plus de 18 ans dans 57 pays de tous niveaux de revenu. La situation est particulièrement préoccupante dans les pays à hauts revenus. Ce problème serait davantage répandu que le sexisme et le racisme.

L'étude évoque des préjugés envers la personne âgée qui l'empêche d'accéder à l'emploi. Plus un senior travaille, plus il contribue à l'économie. Il ne devrait pas être contraint de prendre sa retraite, pour l'OMS.

Bénéfice pour l'économie

Selon des statistiques britanniques, le bénéfice pour l'économie des personnes âgées dépasse de plus de 50 milliards de francs suisses le coût pour la société.

Les Etats membres ont demandé à l'OMS d'oeuvrer contre ces discriminations. Le nombre des plus de 60 ans doublera d'ici 2025 et atteindra plus de 2 milliards de personnes dans une trentaine d'années.

ats/pym

Publié le 29 septembre 2016 à 15:11 - Modifié le 29 septembre 2016 à 15:19