Modifié

Au fil des sondages, Donald Trump se rapproche d'Hillary Clinton

A une cinquantaine de jours de la présidentielle américaine, la moyenne des sondages au niveau national ne donne plus la candidate démocrate Hillary Clinton qu'à 1,8 point d'avance sur son rival républicain Donald Trump.

A quelques semaines de l'élection présidentielle américaine prévue le 8 novembre, les enquêtes d'opinion créditent encore la candidate démocrate d'un léger avantage sur son rival républicain mais, ces dernières semaines, son avance s'est nettement érodée.

Hillary Clinton a perdu 4 points en l'espace de deux semaines entre fin août et début septembre, comme le montre ce baromètre qui calcule la moyenne des résultats des sondages publiés aux Etats-Unis, compilés par Real Clear Politics.

Une déclaration mal perçue et une pneumonie cachée

Empêtrée depuis des mois dans l'affaire de ses e-mails et les attaques répétées contre la Fondation Clinton, il semble que l'ancienne secrétaire d'Etat paie aussi dans l'opinion une déclaration mal perçue sur les électeurs de Donald Trump -qualifiés de "pitoyables"- et un manque de transparence sur sa pneumonie.

Ce n'est toutefois pas la première fois que les deux candidats sont au coude à coude: cela s'était déjà produit brièvement en mai et en juillet, avant que Donald Trump ne reperde du terrain.

Les sondages nationaux ne sont pas les plus importants

Rappelons toutefois que la présidentielle américaine est un scrutin indirect - la somme de 51 élections au niveau des Etats - et que par conséquent les sondages nationaux ne sont pas les plus importants.

Les électeurs votent pour des "grands électeurs" dont le nombre varie selon les Etats. Pour l'emporter, un candidat doit obtenir la majorité des "grands électeurs", soit 270 sur 538. Certains Etats-clés (les "swing states") pèsent beaucoup plus que d'autres, car ils sont à même de faire basculer le résultat.

Donald Trump est désormais en tête dans l'Ohio (46% contre 41%) et dans la marge d'erreur en Floride (47% pour Trump, 44% pour Clinton), selon un sondage CNN-ORC paru mercredi. Mais la victoire est loin de lui être acquise dans d'autres "swing states". Face aux sondages, le premier face-à-face télévisé entre les deux candidats, le 26 septembre, pourrait être crucial.

>> Les tendances Etat par Etat au 15 septembre:

ptur

Publié Modifié