Modifié le 02 septembre 2016

La Première ministre écossaise lance une campagne pour l'indépendance

Nicola Sturgeon, Première ministre de l'Ecosse.
Nicola Sturgeon, Première ministre de l'Ecosse. [Jane Barlow - EPA/Keystone]
La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, lance vendredi une nouvelle campagne en faveur de l'indépendance de l'Écosse destinée à sonder les intentions de ses concitoyens après le oui au Brexit.

Nicola Sturgeon juge que les retombées du référendum du 23 juin conjuguées à la perspective de voir les conservateurs diriger la Grande-Bretagne pendant une longue période justifient la réouverture du débat sur l'avenir de l'Écosse.

"Je lance aujourd'hui le plus grand travail d'écoute jamais réalisé en Ecosse", doit déclarer vendredi Nicola Sturgeon aux parlementaires du Scottish National Party, ajoutant que ce débat devra inclure une réflexion autour de l'indépendance.

Les Ecossais pour le maintien dans l'UE

Les Ecossais ont voté en juin en faveur du maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne, 62% d'entre eux ayant choisi le camp du "remain", contrairement aux Britanniques qui ont choisi à 52% de quitter l'UE.

Consultés en 2014, les Écossais ont rejeté l'idée de se séparer du Royaume-Uni, mais ce verdict avait alors été interprété par les indépendantistes comme le reflet des préoccupations d'électeurs soucieux de ne pas être exclus de l'UE.

Reuters/hend

Publié le 02 septembre 2016 - Modifié le 02 septembre 2016