Modifié

De nouveaux e-mails d'Hillary Clinton devront être publiés

Hillary Clinton est accusée de négligence par le FBI pour avoir utilisé une messagerie privée quand elle dirigeait le département d'Etat. [Charlie Neibergall - AP/Keystone]
Hillary Clinton est accusée de négligence par le FBI pour avoir utilisé une messagerie privée quand elle dirigeait le département d'Etat. [Charlie Neibergall - AP/Keystone]
La justice américaine a ordonné lundi la diffusion de 14'900 documents, relevant pour la plupart d'e-mails d'Hillary Clinton, lorsqu'elle était secrétaire d'Etat. Elle avait alors utilisé sa messagerie privée.

Ces documents seraient différents des 55'000 pages déjà remises par Hillary Clinton au Département d'Etat. Ce dernier pourrait rendre publique une première série d'e-mails au mois d'octobre, soit quelques semaines avant l'élection présidentielle du 8 novembre.

Lundi également, une autre série d'e-mails d'Hillary Clinton ont été rendus publics par le groupe conservateur Judicial Watch à la suite d'une autre décision de justice. Selon Judicial Watch, cette correspondance montre que les donateurs de la fondation caritative de la famille Clinton ont cherché à contacter Hillary Clinton quand elle était secrétaire d'Etat.

"Extrêmement négligente", selon le FBI

Dans les conclusions de son enquête sur les courriels, le FBI a estimé que l'ancienne chef de la diplomatie américaine avait été "extrêmement négligente" dans le traitement de l'information sensible en utilisant un serveur privé. Il n'a toutefois pas recommandé de poursuites contre elle.

agences/hend

Publié Modifié

Face aux critiques, la Fondation Clinton annonce des changements

Sous pression, la Fondation Bill, Hillary & Chelsea Clinton va se réformer pour éviter tout conflit d'intérêts en cas d'élection de Hillary Clinton à la Maison Blanche en novembre, a confirmé Bill Clinton lundi en détaillant la transition envisagée.

La fondation caritative, qui a levé quelque deux milliards de dollars depuis sa création en 2001 pour des actions dans la santé, le développement et le climat, est assaillie de critiques des républicains qui l'accusent d'être un véhicule de trafic d'influence du couple Clinton.

Ses détracteurs affirment que lorsque Hillary Clinton était cheffe de la diplomatie, de 2009 à 2013, des donateurs étrangers, Etats, entreprises ou particuliers, contribuaient à la fondation de façon à obtenir des faveurs de la secrétaire d'Etat et de l'administration américaine.

Clinton prête pour un débat "dingue" avec Trump

Hillary Clinton a déclaré lundi que son rival républicain Donald Trump pourrait être un adversaire imprévisible lors des débats à venir, disant se préparer à des "choses dingues".

"Il faut vous préparer à des choses dingues. J'ai prévu de puiser dans mes expériences de l'école primaire", s'est-elle amusée sur le plateau de "Jimmy Kimmel Live", une émission de divertissement diffusée par la chaîne de télévision ABC.

Alorsque le premier débat doit avoir lieu dans un mois, près de New York, Donald Trump a laissé entendre qu'il pourrait ne pas participer aux trois débats inscrits à l'agenda.