Modifié le 19 août 2016 à 06:48

L'Italie se mobilise pour Ahmed, le petit héros de Lampedusa

De nombreux enfants migrants traversent la Méditerranée, certains accompagnés d'adultes, mais d'autres tous seuls, comme le jeune Egyptien Ahmed (image d'illustration).
De nombreux enfants migrants traversent la Méditerranée (image d'illustration). [Antonio Parrinello - Reuters]
Une chaîne de solidarité s'est mise en place en Italie pour aider un petit Egyptien de 13 ans. Celui-ci a traversé seul la Méditerranée à bord d'un canot de migrants pour sauver son frère malade.

L'histoire d'Ahmed, jeune Egyptien de 13 ans qui a raconté à Lampedusa avoir traversé seul la Méditerranée pour venir chercher en Europe un médecin, a ému toute l'Italie.

A son arrivée sur les côtes italiennes, le garçon qui ne portait sur lui qu'un certificat médical attestant de la pathologie dont était atteint son petit frère a supplié les autorités italiennes de l'aider.

Pont aérien pour acheminer le malade

Deux jours après la publication de l'épopée du "petit héros de Lampedusa", la presse italienne rapporte que l'hôpital Careggi de Florence en Toscane a offert d'accueillir et de soigner son petit frère âgé de sept ans.

Selon le Corriere della Sera, l'histoire de cet enfant migrant a même mobilisé l'ex-maire de Florence et actuel chef du gouvernement Matteo Renzi, qui aurait prié les autorités compétentes de venir en aide au jeune garçon.

Un pont aérien sera déployé pour acheminer le petit malade et sa famille en Italie. Le jeune Ahmed sera lui pris en charge par une structure d'accueil pour mineurs migrants non accompagnés à proximité de Florence, rapporte le Corriere della Sera.

afp/nn

Publié le 19 août 2016 à 03:28 - Modifié le 19 août 2016 à 06:48

Deux fois plus de mineurs qu'en 2015

L'Italie est confrontée depuis le début de l'année à une augmentation des arrivées de mineurs migrants non accompagnés sur ses côtes, dont le nombre a doublé par rapport à l'an dernier à la même période.

Sur les plus de 100'000 migrants qui ont débarqué cette année, plus de 13'705 étaient des mineurs non accompagnés, selon un décompte de l'Organisation Internationale des Migrations (OIM).

Ces enfants migrants voyageant seuls, sans accompagnateur adulte, sont pour la plupart originaires de Gambie, d'Erythrée et d'Egypte. Ils sont en moyenne âgés de 16 ou 17 ans au moment de leur arrivée en Italie.