Modifié le 25 juillet 2016 à 18:56

Les compagnies aériennes devront recruter 617'000 pilotes d'ici 2035

La demande se fait principalement ressentir en Asie-Pacifique, où le trafic aérien est en forte expansion.
La demande se fait principalement ressentir en Asie-Pacifique, où le trafic aérien est en forte expansion. [Clément Sabourin - AFP]
Pour répondre à l'augmentation des flottes aériennes, le monde aura besoin de 31'000 nouveaux pilotes de ligne chaque année, selon une étude de l'avionneur américain Boeing parue lundi.

Au total, les compagnies aériennes devront recruter 617'000 nouveaux pilotes de ligne d'ici 2035, dont 248'000 en Asie-Pacifique, selon les calculs du groupe. En Europe, 104'000 nouveaux pilotes seront nécessaires, contre 112'000 en Amérique du Nord et 51'000 en Amérique latine notamment.

"En Amérique du Nord, l'essor du marché est lié à l'ouverture de nouvelles destinations à Cuba et au Mexique tandis qu'en Europe l'augmentation des chiffres est due à la solidité du marché au sein de l'Union européenne", souligne le constructeur aéronautique.

Risques de pénurie de personnel

Boeing estime à plus de 39'600 nouveaux avions civils les besoins des compagnies dans le vingt prochaines années. Le concurrent européen Airbus table, lui, sur 33'000 nouveaux appareils dont plus de 9500 avions gros porteurs et plus de 23'500 moyen-courriers.

Face à cette augmentation de la flotte mondiale, les risques de pénurie de personnel navigant sont élevés. Il faudra engager 814'000 hôtesses et stewards lors des vingt prochaines années.

ats/kg

Publié le 25 juillet 2016 à 18:32 - Modifié le 25 juillet 2016 à 18:56