Modifié

Des militaires turcs annoncent avoir pris le pouvoir dans le pays

Des militaires turcs déployés devant un pont sur le Bosphore à Istanbul ce vendredi soir. [AP Photo/Emrah Gurel - Keystone]
Des militaires turcs déployés devant un pont sur le Bosphore à Istanbul ce vendredi soir. [AP Photo/Emrah Gurel - Keystone]
Des militaires turcs annoncent dans un communiqué avoir pris le pouvoir dans le pays vendredi soir. Le Premier ministre turc Binali Yildirim dénonce une "tentative illégale" par un "groupe" au sein de l'armée.

Les militaires disent que toutes les relations internationales sont maintenues et que l'état de droit doit rester une priorité. Ils affirment qu'ils ont pris le pouvoir pour protéger l'ordre démocratique et les droits de l'homme.

Le Premier ministre Binali Yildirim a déclaré un peu plus tôt que des militaires tentaient de prendre le pouvoir mais qu'ils seraient repoussés et qu'on ne pouvait pas parler d'un coup d'Etat. Le président Recep Tayyip Erdogan est en sécurité, selon CNN Turk.

Chef d'état-major en otage

"Le général Hulusi Akar, chef d'état-major des armées est retenu en otage par un groupe de militaires qui tentent un soulèvement", a précisé de son côté l'agence progouvernementale Anatolie citant des "sources crédibles".

Des coups de feu ont été entendus à Ankara et Istanbul, deux villes survolées par des hélicoptères et des avions militaires.

agences/pym/tmun

Publié Modifié