Modifié le 13 juillet 2016

La Turquie souhaiterait normaliser ses relations avec la Syrie

"Je suis sûr que nos relations avec la Syrie vont revenir à la normale. Nous en avons besoin", a déclaré Binali Yildirim, le Premier ministre turc.
"Je suis sûr que nos relations avec la Syrie vont revenir à la normale. Nous en avons besoin", a déclaré Binali Yildirim, le Premier ministre turc. [Utku Ucrak - Anadolu Agency]
Le Premier ministre turc Binali Yildirim a laissé entendre mercredi que son pays souhaitait normaliser ses relations avec la Syrie, ce qui marquerait un virage dans la politique étrangère d'Ankara.

"Je suis sûr que nos relations avec la Syrie vont revenir à la normale. Nous en avons besoin", a déclaré Binali Yildirim dans une allocution télévisée mercredi, ajoutant que la Turquie était en train d'étendre son réseau d'alliances.

Cette déclaration intervient après le rétablissement des relations diplomatiques avec la Russie et Israël. Ankara avait rompu les liens avec le régime de Bachar al-Assad en 2011 à la suite de la révolte populaire qui avait éclaté en Syrie.

>> Lire: La Turquie et Israël normalisent leurs relations après six ans de bisbille

2,75 millions de réfugiés syriens en Turquie

Par ailleurs, le gouvernment turc a jusqu'à présent toujours posé le départ de Bachar el-Assad -soutenu par l'Iran et la Russie- comme préalable à la réussite d'une résolution politique du conflit en Syrie.

La Turquie, frontalière de la Syrie, accueille actuellement 2,75 millions de réfugiés syriens. Elle a servi de base aux représentants politiques de l'opposition syrienne et à différents groupes rebelles souhaitant chasser Bachar el-Assad du pouvoir.

ap/ptur

Publié le 13 juillet 2016 - Modifié le 13 juillet 2016