Modifié

Les bébés issus des "minorités" deviennent majoritaires aux Etats-Unis

Un nouveau né dans une maternité de Brooklyn, à New York. [Lucas Jackson - Reuters]
Un nouveau né dans une maternité de Brooklyn, à New York. [Lucas Jackson - Reuters]
Plus de la moitié (50,2%) des bébés américains âgés de moins de 1 an font partie des minorités noires, asiatiques et latinos, démontre une statistique de l'office de recensement des Etats-Unis.

En chiffres absolus, il y avait 1,995 million de bébés issus des minorités, contre 1,982 million d'enfants blancs, selon les dernières estimations pour juillet 2015 publiées le 23 juin dernier.

Cette tendance a en fait débuté en 2013, montrent les chiffres révisés pour cette année-là. Les nouveau-nés issus des minorités étaient alors un millier de plus que ceux des familles blanches. La différence a atteint 16'000 bébés en 2014, puis 12'000 en 2015, détaille le Pew Research Center.

Le décalage temporel est dû au fait que le Census Bureau se base sur les certificats de naissance du National Center for Health Statistics, disponibles après un délai de deux ans.

Basculement de majorité

L'office calcule que les Blancs ne seront plus majoritaires d'ici 2044, alors que le Pew Research Center table sur 2055.

Les Blancs représentaient 80% de la population au début des années 1990, contre 63% aujourd'hui (sur 323,86 millions d'habitants), indique de son côté le magazine économique Les Echos.

cab

Publié Modifié