Modifié le 22 juin 2016 à 07:52

Le Congolais Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison par la CPI

L'ancien vice-président congolais écope de la plus lourde peine jamais imposée par la CPI.
Le Congolais Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison par la CPI Le Journal du matin / 1 min. / le 22 juin 2016
L'ex-vice-président congolais Jean-Pierre Bemba a été condamné mardi à 18 ans de prison par la Cour pénale internationale pour des crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis en Centrafrique.

La juge Sylvia Steiner a considéré que l'ancien chef militaire avait échoué à exercer un contrôle effectif sur son armée privée envoyée en République centrafricaine en octobre 2002.

Jean-Pierre Bemba, riche homme d'affaires devenu chef de guerre, a été déclaré coupable le 21 mars de la vague de meurtres et de viols commis par sa milice, le Mouvement de libération congolais (MLC), en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003. Le MLC était venu prêter main forte à l'ex-président centrafricain Ange-Félix Patassé après une tentative de coup d'Etat.

Procès historique

L'ex-chef de guerre a été arrêté en mai 2008 par les autorités belges en exécution d'un mandat d'arrêt de la CPI.

Jean-Pierre Bemba devient la personnalité la plus haut placée à être condamnée par la CPI jusqu'à présent et écope de la plus lourde peine jamais imposée par cette juridiction. C'est aussi la première fois que l'utilisation de viols et violences sexuelles en tant que crimes de guerre est condamnée devant la CPI. 

afp/jvia

Publié le 21 juin 2016 à 15:29 - Modifié le 22 juin 2016 à 07:52