Modifié le 29 mai 2016 à 22:16

Soutien de Bernie Sanders suspendu au choix du colistier d'Hillary Clinton

Le duel entre Hillary Clinton et Bernie Sanders va-t-il priver les démocrates de la victoire finale à la Présidentielle?
Le sénateur du Vermont, 74 ans, n'est mathématiquement plus en position de décrocher l'investiture démocrate. [Keystone]
Le rival démocrate d'Hillary Clinton pour la présidentielle américaine, Bernie Sanders, a averti dimanche qu'elle n'aurait pas le soutien de ses supporters si elle ne choisit pas un colistier marqué à gauche.

"Cela veut dire avoir un candidat qui peut attirer les familles modestes, attirer les jeunes, pour les attirer dans le processus politique, provoquer une participation plus forte", a-t-il dit dans l'émission "Meet the Press" sur NBC.

Le sénateur du Vermont, 74 ans, n'est mathématiquement plus en position de décrocher l'investiture démocrate. Mais il continue à faire activement campagne, attirant un public enthousiaste, et à remporter des primaires dans les Etats. Il a mobilisé de nombreux jeunes électeurs et des indépendants, des catégories d'électeurs qu'Hillary Clinton espère séduire d'ici l'élection en novembre.

Tim Kaine évoqué comme colistier

Bernie Sanders était interrogé sur la possibilité qu'Hillary Clinton choisisse comme colistier le sénateur démocrate de Virginie Tim Kaine, considéré comme un centriste chez les démocrates. Il met souvent l'action sur la nécessité de travailler avec les républicains pour négocier des accords au Congrès.

afp/lgr

Publié le 29 mai 2016 à 18:47 - Modifié le 29 mai 2016 à 22:16

Marco Rubio exclut d'être le colistier de Donald Trump

Marco Rubio a exclu dimanche d'être le colistier de Donald Trump sur le ticket républicain pour l'élection présidentielle américaine de novembre. Il serait toutefois "honoré" de pouvoir l'aider à battre Hillary Clinton qui représentera probablement le Parti démocrate.

L'ancien candidat à l'investiture, qui n'a pas ménagé ses critiques à l'égard de l'homme d'affaires new-yorkais quand il était encore en lice, juge leurs divergences trop importantes, a-t-il déclaré sur CNN.

Gary Johnson désigné candidat du parti libertarien

Le parti libertarien américain a officiellement désigné dimanche Gary Johnson comme candidat à la présidentielle de novembre. L'ex-gouverneur du Nouveau-Mexique table sur sa franchise et le désamour des électeurs pour les politiciens classiques pour attirer des voix.

Il s'était déjà présenté sous cette bannière en 2012. Il avait récolté à peine 1% des voix. Des sondages récents l'ont toutefois crédité de 10% des intentions de vote, dans un match contre Donald Trump et Hillary Clinton.