Modifié

Toutes les raffineries sont à l'arrêt en France, annoncent les syndicats

France: les forces de l'ordre ont débloqué les accès de la raffinerie de Fos-sur-Mer [RTS]
Les forces de l'ordre ont débloqué les accès de la raffinerie de Fos-sur-Mer / 12h45 / 1 min. / le 24 mai 2016
Raffineries en grève, dépôts de carburants bloqués: le secteur pétrolier est devenu l'épicentre de la fronde contre la réforme du droit du travail en France, où le gouvernement dénonce un "chantage".

La grève est désormais votée dans huit raffineries sur huit en France, y compris celles d'Exxon Mobil où une baisse du débit de 50% minimum est prévue, a déclaré Emmanuel Lépine, secrétaire fédéral du secteur pétrole de la CGT.

"Une grève a été votée ce matin à Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime) en réaction à la charge des forces de l'ordre à Fos-sur-Mer", a-t-il dit en se référant à l'intervention pour lever les barrages des militants CGT aux accès du dépôt pétrolier près de Marseille.

Une "résistance importante" y a été rencontrée mardi à l'aube, a annoncé la préfecture de police, qui a fait usage "de canon à eau et de gaz lacrymogène pour faire partir les militants", a déclaré la CGT de son côté. Les accès du site étaient occupés depuis lundi par plus d'un demi-millier de militants du syndicat CGT.

Manuel Valls reste ferme

Le Premier ministre Manuel Valls a dénoncé lundi "le chantage" d'une partie de la CGT tout en appelant les Français à ne "céder à aucune panique" concernant d'éventuelles pénuries. Il a précisé sur Europe 1 que "nous continuerons d'évacuer les sites et dépôts bloqués".

Le chef du gouvernement a aussi réaffirmé que la réforme du droit du travail, contestée depuis mars mais passée en force à l'Assemblée nationale faute de majorité, irait "jusqu'au bout".

Le président François Hollande a pour sa part estimé que le blocage était "une stratégie portée par une minorité".

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a lui appelé les opposants à la réforme à "laisser avancer (...) une France qui travaille, une France qui croit en son avenir".

>> François Hollande dénonce "le blocage d'une minorité":

Les accès au dépôt pétrolier de Fos ont été débloqués par la police. [Boris Horvat - AFP]Boris Horvat - AFP
Raffineries: François Hollande dénonce "le blocage d'une minorité" / Le 12h30 / 2 min. / le 24 mai 2016

1500 stations fermées

Selon les autorités françaises, la situation était "stable voire en légère détérioration" lundi par rapport à la veille, où environ 1500 stations sur 12'000 étaient en rupture totale ou partielle de certains types de carburant.

Les automobilistes du nord de la France ont, eux, trouvé la parade: s'approvisionner en Belgique. Certains pompistes près de la frontière ont multiplié par trois leur clientèle ces derniers jours. Une répercussion sur la Suisse n'est pas exclue au vu de la carte des stations essence commençant à manquer de l'un ou l'autre carburant, établie par le blog de l'application "Essence".

>> Les points oranges répertorient les stations dans lesquelles il manque un type de carburant, le plus souvent du gasoil:

Un site répertorie toutes les stations françaises qui manquent de l'un ou l'autre carburant. La pénurie aura-t-elle une influence sur la Suisse?Un site répertorie toutes les stations françaises qui manquent de l'un ou l'autre carburant. La pénurie aura-t-elle une influence sur la Suisse?

>> Ecouter aussi l'interview de Henri Weber, directeur des études auprès du Premier secrétaire du Parti socialiste

Toutes les raffineries françaises étaient à l'arrêt le 24 mai. [Jeff Pachoud - AFP]Jeff Pachoud - AFP
Le secteur pétrolier français en grève contre la réforme du droit du travail / Forum / 7 min. / le 24 mai 2016

afp/sbad

Publié Modifié