Modifié le 19 mai 2016 à 08:48

Avec l'été, le virus Zika pourrait se propager en Suisse et en Europe

Une brigade tente d'éradiquer les moustiques Aedes dans un parc de Buenos Aires.
Une brigade tente d'éradiquer les moustiques Aedes dans un parc de Buenos Aires. [AP Photo/Natacha Pisarenko - DR]
Le virus Zika, qui provoque de graves malformations chez le nourrisson et une affection du système nerveux chez l'adulte, pourrait s'étendre à l'Europe avec la montée des températures.

"Le risque de propagation est variable d'un pays à l'autre", relève la directrice régionale de l'OMS pour l'Europe. Les pays les plus exposés doivent impérativement engager des politiques de santé publique destinées à "prévenir une flambée épidémique de grande envergure".

Les régions les plus à risque sont l'île portugaise de Madère et la côte nord-est de la mer Noire, où prolifèrent les moustiques de l'espèce Aedes.

Probabilité modérée en Suisse

La probabilité est modérée dans 18 pays, dont la Suisse et la France, en raison de la présence du moustique tigre, vecteur "secondaire" du virus.

Enfin, les chances que le virus se propage sont faibles, voire très faibles ou nulles dans 36 pays situés essentiellement en Europe centrale, de l'Est et du Nord. L'absence de moustiques de type Aedes et de conditions climatiques favorables à leur prolifération en sont les causes.

>> La carte de la propagation du moustique tigre en Suisse:

ats/rac

Publié le 18 mai 2016 à 17:11 - Modifié le 19 mai 2016 à 08:48