Modifié

Baisse de 88% des arrivées de migrants en Grèce par la mer en avril

Un migrant du camp de réfugiés d'Idomeni, près de la frontière gréco-macédonienne. [Gili Yaari / NurPhoto - AFP]
Un migrant du camp de réfugiés d'Idomeni, près de la frontière gréco-macédonienne. [Gili Yaari / NurPhoto - AFP]
Le nombre de migrants et demandeurs d'asile arrivés en Grèce par la mer en avril a chuté. 3360 personnes ont été enregistrées, contre 26'971 en mars, selon l'Organisation internationale des migrations.

Cette "chute est le résultat de plusieurs facteurs, y compris l'accord entre l'UE et la Turquie et les contrôles plus stricts des frontières" mis en oeuvre par la Macédoine, a estimé vendredi Frontex, l'agence chargée des frontières extérieures de l'UE.

>> Lire aussi: L'UE et la Turquie s'entendent pour freiner l'arrivée des migrants en Europe

Frontex, qui chiffre pour sa part à 90% la chute des arrivées en Grèce en avril, souligne par ailleurs que les Syriens continuent d'être les plus nombreux à y entrer, devant les Pakistanais, les Afghans et les Irakiens.

L'Italie dépasse la Grèce

Le nombre de migrants et demandeurs d'asile arrivés en Italie en avril a dépassé le chiffre des arrivées en Grèce, une première depuis juin 2015, ont également constaté vendredi l'ONU et Frontex. D'après l'Organisation internationale des migrations, 9149 personnes sont arrivées en Italie en avril.

>> Lire: La relocalisation en Suisse des réfugiés d'Italie et de Grèce a débuté

afp/rac

Publié Modifié

1000 personnes secourues en mer

Environ 1000 personnes, dont des enfants non accompagnés, ont été secourues jeudi au large de l'Italie, a indiqué le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

La moitié d'entre elles avaient voyagé depuis l'Egypte dans deux bateaux. Les autres seraient venues depuis la Libye sur des embarcations plus petites, selon le HCR.