Modifié le 05 avril 2016 à 10:28

Le Vatican et Ecône progressent sur le chemin de la réconciliation

Bernard Fellay est le supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X depuis 1994.
Le supérieur de la Fraternité Saint Pie X a rencontré le Pape François Le Journal du matin / 1 min. / le 05 avril 2016
Le supérieur de la Fraternité Saint-Pie-X Bernard Fellay a rencontré le pape François vendredi. La visite confirme que le Saint-Siège et la communauté d’Ecône progressent vers une réconciliation.

Le Vatican n'a annoncé cette rencontre que lundi, sans donner le moindre détail sur l’entretien. Mais c’est le fruit de multiples efforts, d’un côté comme de l’autre, pour s’engager dans la voie d’une communion retrouvée.

Un dialogue initié par Jean Paul II

Mgr Bernard Fellay et le pape François ne s’étaient jusque-là rencontrés qu’une seule fois, très brièvement, en décembre 2013. Ce deuxième face à face, que le Saint-Père a voulu privé et informel, confirme que l’effort de dialogue initié par Jean Paul II et poursuivi par Benoit XVI pourrait aboutir sur une forme de reconnaissance des traditionnalistes de la Fraternité Saint-Pie-X.

Le pape avait déjà offert l’indulgence à la Fraternité d’Ecône en septembre dernier -  une première étape pour panser les plaies du schisme et revenir dans le giron de Rome.

Les contours de la future prélature en question

Mais la route est encore longue avant de parler de pleine communion. D’autant que Bernard Fellay souhaiterait en connaître les contours. Certains parlent d’une prélature avec une large autonomie, sous la responsabilité directe du pape et indépendante des autorités catholiques helvétiques. Mais ce n’est encore qu’une hypothèse.

Jean Baptiste Venditti/oang

Publié le 05 avril 2016 à 08:58 - Modifié le 05 avril 2016 à 10:28