Publié

Perquisitions à l'évêché de Lyon dans une enquête pour pédophilie

L'archevêque Barbarin est accusé de ne pas avoir donné suite à des dénonciations pour pédophilie au sein de son diocèse. [Romain Lafabrègue - AFP]
L'archevêque Barbarin est accusé de ne pas avoir donné suite à des dénonciations pour pédophilie au sein de son diocèse. [Romain Lafabrègue - AFP]
Une perquisition a eu lieu mercredi dans les locaux de l'évêché de Lyon dans le cadre d'une enquête contre des responsables du diocèse pour non-dénonciation d'agressions sexuelles.

"Dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte par le parquet de Lyon, le diocèse de Lyon a été amené à remettre aujourd'hui aux enquêteurs venus effectuer une perquisition les éléments dont la justice souhaitait disposer pour faire la lumière sur ces événements douloureux", a confirmé le diocèse dans un communiqué.

Plaintes de victimes

Cette enquête a été ouverte parallèlement à l'inculpation fin janvier d'un prêtre pour des agressions sexuelles commises il y a plus de 25 ans sur des scouts qu'il encadrait dans la banlieue de Lyon. Des victimes ont porté plainte contre des responsables religieux, dont le cardinal Philippe Barbarin.

Ils accusent l'archevêque de Lyon de ne pas avoir informé la justice des agissements passés de ce prêtre lorsqu'il en a pris connaissance en 2007-2008, selon ses propres dires.

afp/kkub

Publié