Modifié

La "marche contre la peur" prévue dimanche à Bruxelles est reportée

L'enquête se poursuit au lendemain des attentats qui ont frappé l'aéroport et le métro de Bruxelles. [AFP]
La grande marche contre la peur annulée à Bruxelles / Forum / 1 min. / le 26 mars 2016
Les organisateurs de la "marche contre la peur" prévue dimanche à Bruxelles ont décidé samedi de reporter l'événement. Ils se plient à la volonté des autorités, qui invoquent des raisons de sécurité.

"La sécurité des citoyens est une priorité absolue. Dès lors, nous rejoignons totalement les autorités dans cette proposition de report à une date ultérieure. Nous demandons donc, à notre tour, aux citoyens de ne pas venir ce dimanche à Bruxelles", ont déclaré les organisateurs.

Le bourgmestre de Bruxelles et le ministre de l'Intérieur avaient auparavant demandé à la population de ne pas participer à cette manifestation. "Vu le niveau 3 (sur une échelle de 4) de la menace qui reste maintenu, vu les enquêtes en cours (...) et étant donné la mobilisation et la capacité policière sur le terrain (...) nous voulons inviter les citoyens à ne pas manifester demain", avait déclaré le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur.

>> Lire aussi: Deux hommes suspectés d'avoir participé aux attentats de Bruxelles inculpés

"Laisser travailler les enquêteurs"

Il avait dit "partager l'émotion" de la population, mais avait estimé que qu'un report "de quelques semaines" permettrait de "laisser travailler l'ensemble des services, des enquêteurs" après les attentats qui ont fait 31 morts dans la capitale belge mardi.

>> Le point avec Tristan Dessert à Bruxelles:

Attentats de Bruxelles - Marche contre la peur annulée: le point avec Tristan Dessert à Bruxelles [RTS]
Attentats de Bruxelles / Marche contre la peur annulée: le point avec Tristan Dessert à Bruxelles / 19h30 / 2 min. / le 26 mars 2016

ats/jvia

Publié Modifié

Nouveau bilan provisoire des victimes

Le centre de crise belge a diffusé samedi un bilan temporaire des victimes des attentats de Bruxelles. Au total, 31 personnes sont décédées, en comptant les trois auteurs des attaques. Des 28 victimes qui ont perdu la vie, 24 ont pu être identifiées: 14 ayant péri lors de l’attentat à l’aéroport et 10 dans le métro.

Le bilan des blessés s'élève à 304, dont 101 sont encore hospitalisés. Soixante-deux sont encore en soins intensifs et 32 dans un centre pour grands brûlés.