Modifié

Les points chauds de la route des Balkans au jour le jour

L'Union européenne est confrontée à un afflux sans précédent de personnes cherchant refuge sur son sol. Retrouvez sur cette carte le nombre de personnes qui ont franchi chaque jour les frontières "chaudes" depuis octobre.

Ces chiffres, qui sont des estimations, sont fournis par le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), sur la base d'informations qui lui remontent chaque jour depuis les frontières des pays concernés.

Ils ne peuvent pas être additionnés, précise le HCR, car les mêmes arrivants peuvent avoir été enregistrés plusieurs fois à différentes frontières. On constate que le pic d'affluence des requérants a eu lieu à la fin du mois d'octobre, période à laquelle les pays étudiés pouvaient laisser entrer plus de 10'000 personnes par jour.

Les chiffres ont baissé à partir du pic d'octobre

Depuis, les chiffres ont drastiquement baissé partout. Le 26 janvier, c'est la Serbie qui a vu arriver le plus de personnes: elles étaient 3091.

Parmi tous ces pays, la Hongrie fait figure d'exception. C'est elle qui, la première, a fermé sa frontière avec la Croatie le 16 octobre. Depuis cette date, elle affiche les chiffres d'accueil les plus bas - aucun migrant n'a même pénétré sur le sol hongrois depuis le 15 janvier.

>> Lire: La Hongrie fermera sa frontière avec la Croatie aux migrants à minuit

>> Et aussi, la carte des arrivées de migrants par la mer, mois par mois depuis janvier 2014:

ptur

Publié Modifié