Modifié le 13 janvier 2016 à 23:04

Après moins de trois ans, Al-Jazeera America met la clef sous la porte

Le modèle économique du média n'est plus viable, selon le directeur général du groupe.
Le modèle économique du média n'est plus viable, selon le directeur général du groupe. [Brendan McDermid - Reuters]
Lancée en fanfare en 2013, la chaîne Al-Jazeera America, pendant américain de la grande chaîne qatarie d'information continue, va mettre la clef sous la porte fin avril, faute d'avoir su trouver son public.

"Notre modèle économique n'est simplement plus viable à la lumière des défis économiques que connaît le marché américain des médias", a résumé le directeur général du groupe, Mostefa Souag, dans une note interne consultée par l'AFP.

Pour rester présent sur le marché américain, Al-Jazeera a annoncé que parallèlement à la fermeture de la chaîne américaine, le 30 avril, il entendait renforcer sa présence en ligne et sur l'ensemble des supports mobiles, qui seront alimentés par le contenu produit par les autres antennes du groupe.

500 millions d'investissement

Al-Jazeera n'avait pas hésité à débourser environ 500 millions de dollars pour racheter, fin 2012, la petite chaîne câblée Current TV, sur laquelle elle a bâti son projet.

La chaîne avait également débauché plusieurs personnalités du journalisme télévisé, notamment Soledad O'Brien et Ali Velshi. Au total, 850 personnes avaient été embauchées pour travailler dans 12 bureaux américains (sur un total de 70 dans le monde).

afp/hend

Publié le 13 janvier 2016 à 23:02 - Modifié le 13 janvier 2016 à 23:04