Modifié

Six attentats déjoués par la France depuis le printemps, selon Cazeneuve

Bernard Cazeneuve a défendu l'action sécuritaire française sur RTL. [Lionel Bonaventure - AFP PHOTO]
Bernard Cazeneuve a défendu l'action sécuritaire française sur RTL. [Lionel Bonaventure - AFP PHOTO]
Le ministre de l'Intérieur français a défendu mardi le bilan de l'action des services de sécurité contre le terrorisme. "Six attentats ont été déjoués depuis le printemps", a-t-il notamment indiqué.

"Nous sommes face à une crise exceptionnelle et face à une menace qui reste à un niveau très élevé", a-t-il dit dans un entretien à RTL, avant de se livrer à un bilan de l'action des services de sécurité.

"Nous avons démantelé depuis 2013 18 filières de recrutement (...) à Nîmes, Orléans, Strasbourg..., nous avons procédé à l'arrestation de onze groupes d'individus qui s'apprêtaient à commettre des attentats et, depuis le printemps, ce sont six attentats qui ont été déjoués", a-t-il détaillé.

"Pas contre une enquête"

Il a insisté sur l'importance de l'implication de l'Union européenne dans le système de sécurité. "J'ai demandé qu'il y ait une véritable entité européenne de contrôle des faux documents", a-t-il dit.

Bernard Cazeneuve a aussi réagi à sa mise en cause par la veuve d'un policier tué lors de l'attaque de Charlie Hebdo, qui estime qu'il y avait des failles dans la protection des journalistes et a porté plainte contre X. Le ministre a indiqué qu'il n'était pas contre une enquête.

>> Lire: Plainte de l'épouse d'un policier tué à Charlie Hebdo

jvia avec ats

Publié Modifié