Modifié

Un Dieu assassin en Une de Charlie Hebdo, un an après l'attentat

Le numéro des survivants du journal satirique Charlie Hebdo, paru le 15 janvier. [LAURENT GILLIERON - Keystone]
Le numéro des survivants du journal satirique Charlie Hebdo, paru le 15 janvier. [LAURENT GILLIERON - Keystone]
Pour le premier anniversaire de l'attentat qui avait décimé son équipe, Charlie Hebdo sort mercredi un numéro spécial avec en Une un Dieu barbu, armé d'une kalachnikov, sous ce titre : "1 an après, l'assassin court toujours".

Ce numéro doit être tiré à environ un million d'exemplaires, dont des dizaines de milliers expédiés à l'étranger.

Il comprend un cahier de dessins des dessinateurs disparus - Cabu, Wolinski, Charb, Tignous, Honoré - et des contributeurs extérieurs, dont la ministre française de la Culture Fleur Pellerin, des stars comme Isabelle Adjani, Charlotte Gainsbourg, Juliette Binoche, des intellectuels comme Élisabeth Badinter, la bangladaise Taslima Nasreen, l'américain Russell Banks, le musicien Ibrahim Maalouf.

Edito rageur pour défendre la laïcité

Le dessinateur Riss, patron du journal, grièvement blessé le 7 janvier dernier, y signe un éditorial rageur pour défendre la laïcité et dénoncer les "fanatiques abrutis par le Coran" et les "culs-bénits venus d'autres religions" qui avaient souhaité la mort de ce journal pour "oser rire du religieux".

Mais "les convictions des athées et des laïcs peuvent déplacer encore plus de montagnes que la foi des croyants", promet-il.

>> Pour le dessinateur Barrigue, la satire n'a pas le vent en poupe:

Thierry Barrigue. [Cécile Möller - RTS]Cécile Möller - RTS
Un an après Charlie, comment se porte la presse satirique en Suisse? / Le Journal du matin / 2 min. / le 5 janvier 2016

Plusieurs cérémonies de commémoration auront lieu toute la semaine en France, dont plusieurs en présence de François Hollande.

>> Les précisions de Michel Beuret, à Paris:

Charlie Hebdo - Commémorations: les précisions de Michel Beuret, à Paris [RTS]
Charlie Hebdo / Commémorations: les précisions de Michel Beuret, à Paris / 19h30 / 56 sec. / le 4 janvier 2016

afp/ebz

Publié Modifié

Demande importante, aussi à l'étranger

Une semaine après l'attentat, Charlie Hebdo avait publié un "numéro des survivants" qui s'était arraché à 7,5 millions d'exemplaires en France et dans le monde.

Pour ce numéro un an plus tard, l'hebdomadaire satirique a reçu une demande importante de certains pays comme l'Allemagne, où les diffuseurs souhaitent recevoir 50'000 exemplaires.

Actuellement, il se vend à environ 100'000 exemplaires en kiosque, dont 10'000 à l'international, auxquels s'ajoutent 183'000 abonnements.

Avant l'attentat, Charlie Hebdo, qui traversait de grandes difficultés financières, ne se vendait qu'à environ 30'000 exemplaires par semaine.

Plainte de l'épouse d'un policié tué

L'épouse d'un policier qui a perdu la vie dans l'attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo à Paris il y a un an, a porté plainte contre X, rapportent lundi deux journaux régionaux français.

La plainte a été déposée pour "homicide involontaire aggravé par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement en application des articles 121-3 et 221-6 du code pénal" français.