Modifié

Sepp Blatter: "Je ne suis pas un homme fini"

Sepp Blatter: "J'utiliserai tous les recours" [RTS]
Sepp Blatter: "J'utiliserai tous les recours" / L'actu en vidéo / 14 min. / le 21 décembre 2015
Le président démissionnaire de la FIFA Sepp Blatter a indiqué lundi à la RTS, peu après l'annonce de suspension pour huit ans de toute activité liée au football, qu'il n'est "pas un homme fini".

"Je suis triste, mais pas vraiment surpris", a réagi Sepp Blatter au micro de Darius Rochebin, quelques minutes après l'annonce de la décision. Qualifiant cette suspension "d'injuste", il a assuré qu'il "utiliserait tous les recours".

Le Valaisan, âgé aujourd'hui de 79 ans, a commencé sa carrière à la FIFA il y a 40 ans, avant d'en gravir les échelons pour accéder au sommet voici 17 ans.

>> Lire aussi: Sepp Blatter et Michel Platini suspendus pour huit ans par la FIFA

Au coeur du dossier, il y a le versement contesté de 2 millions de francs en 2011 par Sepp Blatter à Michel Platini, sans contrat écrit, pour un travail de conseiller achevé en 2002. Les deux hommes étaient déjà suspendus provisoirement jusqu'au 5 janvier, en attendant le jugement sur le fond.

Le Valaisan n'a pas réussi à convaincre la chambre de la commission d'éthique que ce paiement avait un base légale. Sepp Blatter, poussé à la démission par le scandale qui a éclaté au printemps, était venu plaider son innocence jeudi devant la commission.

cab/jvia

Publié Modifié

"Une véritable mascarade", selon Michel Platini

Michel Platini, président de l'UEFA également suspendu 8 ans de toute fonction liée au football, a dénoncé quant à lui lundi "une véritable mascarade", "mise en scène" pour le "salir" par des instances auxquelles il dénie "toute légitimité et crédibilité", selon un communiqué transmis à l'AFP.

"Parallèlement à la saisine du Tribunal arbitral du sport (TAS), je suis déterminé à saisir, le moment venu, la justice civile pour obtenir réparation de l'intégralité du préjudice que je subis depuis de trop longues semaines du fait de cette procédure. J'irai jusqu'au bout dans cette démarche", ajoute le triple Ballon d'Or.

Cadre vénézuélien de la FIFA maintenu en détention

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a communiqué lundi le contenu de son arrêt du 25 novembre concernant le Vénézuélien qui avait été arrêté le 27 mai à Zurich avec six autres cadres de la FIFA.

Le TPF a prononcé son maintien en détention en raison d'un risque de fuite, malgré ses ennuis de santé. Le TPF a rejeté une deuxième fois la demande de mise en liberté, en attente de son extradition vers les Etats-Unis.