Publié le 15 décembre 2015 à 12:19

Deux personnes entendues à Lille après les attentats de Charlie Hebdo

Deux voitures de police dans les rues de Lille (image d'illustration).
Des voitures de police dans les rues de Lille (image d'illustration). [JOACHIM SAOULI - AFP]
Un homme et une femme soupçonnés d'avoir aidé Amedy Coulibaly à se procurer des armes étaient entendus mardi par la justice française. Le terroriste avait tué cinq personnes à Paris en janvier.

L'homme entendu, un identitaire flamand vivant à Lille, a été extrait de la prison où il était incarcéré pour un trafic d'armes, a précisé le parquet de Lille. La seconde personne, qui serait sa femme, gérait "la maison flamande", une structure par laquelle auraient transité les armes.

Les attentats djihadistes des 7, 8 et 9 janvier ont fait 17 morts en région parisienne. Le parquet de Paris a ouvert le 20 janvier une information judiciaire notamment pour assassinats et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste.

Sept mises en examen

A ce jour, sept hommes ont été mis en examen dans le cadre de cette enquête. Tous sont soupçonnés d'avoir apporté une aide "logistique" à Amedy Coulibaly, le preneur d'otages de l'Hyper Casher.

Les enquêteurs ont jusque-là avancé sur le volet Coulibaly de l'enquête, et non sur le volet des frères Kouachi, auteurs de l'attaque contre le magazine satirique Charlie Hebdo qui a fait 12 morts le 7 janvier.

reuters/tmun

Publié le 15 décembre 2015 à 12:19