Plus de dix jours après les attentats de paris, la traque à Salah Abdeslam, l'un des auteurs présumés, continue en Allemagne.

Le suivi en direct

Publié le 24 novembre 2015 à 05:58 - Modifié le 25 novembre 2015 à 00:01

La Belgique lance un mandat contre un complice présumé de Salah Abdeslam

- La justice belge a lancé un mandat d'arrêt international contre un homme de 30 ans, Mohamed Abrini, identifié le 11 novembre en compagnie du suspect clé Salah Abdeslam comme étant au volant de la Clio qui a servi deux jours plus tard aux attentats de Paris.

- La police allemande a déclenché une opération au nord-ouest du pays, dans le but de trouver la trace du principal suspect des attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis, Salah Abdeslam. Sans succès.

- Bruxelles reste pour le quatrième jour consécutif en alerte maximale, après l'inculpation d'un nouveau suspect lié aux attentats de Paris. Selon le Premier ministre Charles Michel, la menace terroriste reste "sérieuse et imminente".

- Au plan international, le président français François Hollande a rencontré son homologue américain Barack Obama à Washington. Ce dernier a promis une collaboration étroite avec la France dans la lutte contre le groupe Etat islamique.

Suivi assuré par Kevin Gertsch et Feriel Mestiri

Événements clés
Afficher
Masquer

  • 00h00

    Le suivi de l'actualité se poursuit sur RTSinfo

    La couverture minute par minute des événements liés aux attentats de Paris et à la situation en Belgique reprendra mercredi matin à 05h30. Dans l'intervalle, le suivi de l'actualité continue sur RTSinfo et RTS La Première.

  • 22h50

    Policiers supplémentaires et premières réouvertures attendus mercredi à Bruxelles

    Bruxelles, toujours en alerte terroriste maximale, attend l'arrivée de centaines de policiers et militaires supplémentaires mercredi pour la réouverture progressive des écoles et du métro, tandis que certains lieux culturels et magasins affichent leur volonté d'ouvrir malgré les mesures de sécurité.

    Le gouvernement fédéral mobilisera 300 policiers supplémentaires pour la protection des écoles bruxelloises et quelque 200 militaires en plus seront affectés à la sécurisation du métro, détaille le ministère de l'Intérieur, qui a refusé de préciser le nombre total de forces de l'ordre mobilisées.

  • 22h00

    La France détruit un centre de commandement de l'EI en Irak

    Des avions de chasse Rafale partis du porte-avions Charles-de-Gaulle en Méditerranée orientale ont détruit mardi soir un centre de commandement del'Etat islamique à Tal Afar, une ville située à l'ouest de Mossoul en Irak, a déclaré un responsable français.

  • 20h40

    Le logeur des djihadistes de Saint-Denis mis en examen

    Le logeur des djihadistes de Saint-Denis est mis en examen. Il a fourni "contre rémunération" le logement de Saint-Denis où Abdelhamid Abaaoud, le chef opérationnel présumé des attaques de Paris, et un homme non encore identifié avaient trouvé refuge, a indiqué le procureur de la République de Paris François Molins.

    Le procureur a souligné que les investigations se poursuivaient pour déterminer le rôle exact du logeur qui, juste avant d'être interpellé, avait déclaré à une chaîne de télévision avoir voulu rendre service, sans se douter de l'identité de deux personnes venues de Belgique.

  • 20h00

    La France et la Belgique s'affrontent à coups d'éditoriaux sur le terrorisme

    Les attentats du 13 novembre à Paris, fomentés depuis la Belgique, sèment depuis ce début de semaine la zizanie entre des éditorialistes des deux pays.

    >> A lire: La France et la Belgique s'affrontent à coups d'éditoriaux sur le terrorisme

  • 19h40

    La police allemande n'a pas localisé Salah Abdeslam

    La police allemande, qui avait déclenché dans la journée une chasse à l'homme visant Salah Abdeslam, en fuite depuis les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, a annoncé mardi que l'opération n'avait rien donné et que rien n'établissait que le suspect se trouvait dans la région.

    Agissant sur la foi d'un renseignement, les forces de l'ordre avaient lancé ses opérations dans le secteur de Minden et de Lübbecke, deux villes du nord-ouest de l'Allemagne proches de Hanovre.

    La police avait lancé ses opérations dans le secteur de Minden et de Lübbecke, au nord-ouest de l'Allemagne.
    La police avait lancé ses opérations dans le secteur de Minden et de Lübbecke, au nord-ouest de l'Allemagne. [Friso Gentsch - ]

  • 19h20

    Abdelhamid Abaaoud projetait de se faire exploser près de Paris

    L'instigateur présumé des attentats du 13 novembre à Paris, Abdelhamid Abaaoud, projetait de se faire exploser la semaine suivante dans une nouvelle attaque dans le quartier d'affaires de La Défense, à l'ouest de la capitale française, a annoncé le procureur de Paris.

    Le djihadiste belgo-marocain a été tué le 18 novembre dans l'assaut de la police contre un appartement dans lequel il était retranché à Saint-Denis.

    Selon le procureur Molins, les enquêteurs ont par ailleurs établi qu'Abaaoud était "revenu sur les scènes de crime après les attentats", qui ont fait 130 mort et 350 blessés. "Entre 22h28 et 00h28" le vendredi 13 novembre, sa présence, via des éléments de téléphonie, est attestée "dans les 12e, 11e et 10e arrondissements, notamment à proximité du Bataclan".

  • 19h05

    A Washington, François Hollande demande une lutte "implacable" contre l'EI

    François Hollande a appelé mardi à Washington à livrer contre le groupe Etat islamique (EI) une bataille "commune, collective et implacable", ce qui implique selon lui un meilleur échange d'informations.

    Il a cependant affirmé que la France n'interviendrait pas au sol en Syrie, mais soutiendrait les forces locales qui combattent le groupe EI.

    Le président français a également jugé "urgent de fermer la frontières entre la Syrie et la Turquie pour qu'aucun terroriste ne vienne en Europe pour perpétrer des actes barbares".

  • 18h45

    La Belgique lance un mandat contre un complice présumé de Salah Abdeslam

    La justice belge a lancé un mandat d'arrêt international contre un homme de 30 ans, Mohamed Abrini, identifié le 11 novembre en compagnie du suspect clé Salah Abdeslam comme étant au volant de la Clio qui a servi deux jours plus tard aux attentats de Paris, a annoncé le parquet fédéral.

    Il a été filmé le 11 novembre vers 19H00 dans une station-service de Ressons, au nord de Paris. Décrit comme "dangereux et probablement armé", l'homme est "activement recherché par les services des polices belges et françaises", selon l'avis de recherche publié par la police fédérale.

  • 18h35

    Un cinquième homme inculpé en Belgique pour "assassinats terroristes"

    Un homme interpellé lundi en Belgique a été inculpé mardi pour "assassinats terroristes", ce qui porte à cinq le nombre de personnes placées en détention préventive dans l'enquête menée en Belgique depuis les attentats de Paris, a annoncé la justice belge.

  • 18h25

    Barack Obama en français: "Nous sommes tous Français"

    "Nous sommes tous Français", a lancé, en français, le président américain Barack Obama aux côtés de son homologue François Hollande, lors d'une conférence de presse commune à la Maison Blanche.

    Onze jours après les pires attentats jamais perpétrés en France, le président américain a affirmé que les Etats-Unis et la France étaient "unis" et "solidaires" dans la lutte contre le terrorisme.

    >> Tweet de notre correspondant à Washington:

     

    Barack Obama a également assuré que les Américains ne se laisseront "pas terroriser" par les menaces terroristes, au lendemain d'une alerte mondiale lancée par le département d'Etat sur les risques de voyager à l'étranger pour ses ressortissants.

    A cet égard, il a exhorté l'Union européenne à partager avec les Etats-Unis les informations relatives aux passagers du transport aérien.

    Barack Obama et François Hollande ont affiché leur unité à Washington
    L'actu en vidéo - Publié le 24 novembre 2015

  • 17h30

    Manuel Valls évoque une "coordination" faute de "coalition" contre l'Etat islamique

    Le Premier ministre français Manuel Valls a évoqué l'hypothèse d'une "coordination" internationale avec les Etats-Unis et la Russie contre l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie, faute d'une "coalition" que le président Hollande espère mettre en place.

    Intervenant devant les députés, le chef du gouvernement a défendu l'action de l'exécutif contre l'"hydre à deux têtes" de l'EI, sur les "fronts" intérieurs et extérieurs.

  • 16h10

    La police allemande rechercherait Salah Abdeslam dans le nord-ouest du pays

    La police allemande a déclenché une opération sur la base d'un renseignement d'après lequel Salah Abdeslam se trouverait dans le nord-ouest de l'Allemagne.

    La police de Bielefeld déclare avoir reçu un renseignement d'un témoin disant avoir vu quelqu'un ressemblant au suspect, ce qui laissait penser qu'il se trouvait peut-être à une adresse connue des services de police dans le secteur de Minden et de Lübbecke, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

    "Après d'intenses recherches, rien ne permet à ce stade de confirmer les soupçons", ont cependant affirmé les forces de l'ordre, ajoutant que l'opération se poursuivait.

  • 15h52

    Plus de 1200 perquisitions en France

    Les forces de l'ordre ont mené 1233 perquisitions administratives dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats du 13 novembre, a annoncé mardi le ministre de l'Intérieur.

    Ces opérations ont permis d'interpeller 165 personnes, dont 124 ont été placées en garde à vue, et de saisir près de 230 armes, a précisé Bernard Cazeveuve lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

    La moitié des engins "sont des armes longues et des armes de guerre, ce qui témoigne de l'efficacité des perquisitions qui ont été conduites", a-t-il souligné.

  • 15h34

    François Hollande arrive aux Etats-Unis pour rencontrer Barack Obama

    Le président français François Hollande a atterri à la base aérienne d'Andrews, près de Washington. Il doit s'entretenir avec son homologue Barack Obama sur les moyens de durcir la lutte contre le groupe Etat islamique.

    François Hollande, lors de son arrivée sur la base aérienne d'Andrews.
    François Hollande, lors de son arrivée sur la base aérienne d'Andrews. [Jose Luis Magana - ]

  • 14h33

    Vers un certificat pour les imams de France

    L'instance de représentation des musulmans de France, le CFCM, a annoncé mardi la création prochaine d'un certificat qu'elle délivrera aux imams, après avoir testé leurs connaissances théologiques mais aussi leur adhésion aux valeurs républicaines.

    Cette "habilitation" sera accompagnée d'une "charte de l'imam", a précisé le président du CFCM, Anouar Kbibech à l'issue d'une réunion organisée au ministère de l'Intérieur.

    Rien n'indique à ce stade que cette habilitation sera une obligation pour recruter un imam, d'autant que le CFCM, créé il y a une dizaine d'années sur initiative des autorités françaises, ne représente pas l'ensemble des mosquées et salles de prière du pays.

  • 14h01

    Perquisition chez l'"émir blanc"

    Environ soixante gendarmes soutenus par deux hélicoptères ont perquisitionné l'association et le domicile d'un djihadiste français, surnommé "l'émir blanc", dans le village d'Artigat (Ariège).

    Agé de 69 ans, cet imam salafiste d'origine syrienne est connu pour avoir été le mentor présumé du djihadistes Mohamed Merah, en 2012. Interpellé par les enquêteurs, il avait alors été remis en liberté.

  • 13h15

    Les commerçants bruxellois souffrent de l'état d'alerte

    Alors que l'état d'alerte maximal est maintenu à Bruxelles, les affaires dans le centre historique de la ville sont catastrophiques. Reportage auprès des commerçants bruxellois:

    Aperçu des rues désertes à Bruxelles lundi soir.
    Olivier Hoslet - EPA/Keystone
    Le 12h30 - Publié le 24 novembre 2015

  • 13h05

    Fréquentation en baisse des lieux publics parisiens

    Conséquence du climat de terreur qui règne dans la capitale française, la fréquentation des magasins et salles de spectacle parisiens est en baisse. Les événements du 13 novembre vont-ils à long terme plomber l'économie du pays? La réponse de la rédaction du quotidien économique français Les Echos:

    Un marché de noël parisien fermé, le 16 novembre dernier.
    Dominique Faget - AFP
    Le 12h30 - Publié le 24 novembre 2015

  • 12h40

    Rouvrir les écoles en Belgique: risqué?

    Les écoles n’ont pas été répertoriées comme cibles potentielles par l’Ocam, l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace. Tenant compte du principe de précaution et de la préparation de mesures pour les sécuriser, il a été décidé de les rouvrir à partir de mercredi.

    "Tout est fait pour retourner à une vie la plus normale possible", a assuré le Premier ministre Charles Michel, ce mardi en conférence de presse. Ce dernier précise par ailleurs que la surveillance sera accrue.

  • 11h52

    Mesures de sécurité pour l'Euro 2016

    Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a énuméré les mesures de sécurité qui seront prises pour l'Euro 2016. Les Fans Zones sont maintenues, mais limitées.

    Si pour des raisons de sécurité un match doit être annulé ou reporté, il le sera.

    Bernard Cazeneuve, ministre français de l'Intérieur

    >> A voir en images:

    Bernard Cazeneuve explique les mesures de sécurités pour l'Euro 2016
    L'actu en vidéo - Publié le 24 novembre 2015

  • 11h16

    Les producteurs de spectacle veulent de l'aide

    Le syndicat français des producteurs, diffuseurs et gérants de salles de spectacles musicaux a réclamé mardi un plan de soutien au secteur de 50 millions d'euros pour faire face aux conséquences des attentats de Paris et aux dépenses accrues de sécurité.

    Le syndicat Prodiss s'est félicité de la mise en place d'un fonds d'urgence de 4 millions d'euros après les attaques. "Mais l'onde de choc nécessite un plan de soutien d'envergure à moyen terme du gouvernement : en effet, pour pallier l'impact, le syndicat évalue ses besoins à 50 millions d'euros", a-t-il ajouté.

  • 10h40

    EDF surveille ses centrales nucléaires

    EDF fait preuve d'une "vigilance extrême" concernant la sécurité de ses sites, et notamment de ses centrales nucléaires, a déclaré mardi son PDG Jean-Bernard Lévy sur France 2.

    Des enquêtes systématiques sont notamment menées avec le concours de la police et de la gendarmerie sur les personnes travaillant dans les centrales, qu'il s'agisse de collaborateurs permanents ou de prestataires, a expliqué le dirigeant de l'énergéticien qui exploite en France 19 centrales et 58 réacteurs nucléaires.

    EDF n'a en revanche pas accès aux fiches "S" qui recensent les personnes susceptibles de représenter une menace pour la sûreté de l'Etat.

  • 9h50

    Les Britanniques sont plus favorables au Brexit

    Plus de la moitié des Britanniques souhaitent désormais quitter l'Union européenne, montre un sondage effectué après les attentats en France et publié mardi par The Independent.

    Selon cette enquête de l'institut ORB, 52% des électeurs britanniques optent pour une sortie de la Grande-Bretagne contre 48% qui choisissent son maintien au sein de l'UE. Lors d'enquêtes similaires menées par le même institut en juin, en juillet et en septembre, la majorité était inverse.

  • 9h20

    Le logeur de Saint-Denis devant un juge

    J.B., l'homme qui a fourni l'appartement de Saint-Denis où avait trouvé refuge le chef opérationnel présumé des attentats de Paris, a été déféré mardi matin en vue de sa présentation devant un juge d'instruction antiterroriste, a annoncé mardi une source judiciaire.

    Après l'assaut mené par la police sur cet appartement, huit personnes avaient été placées en garde à vue, mais seul J.B. était toujours entendu par les enquêteurs.

  • 9h13

    Des portiques de sécurité pour le Thalys

    Le gouvernement français va installer des portiques de sécurité pour les trains Thalys, qui relient notamment la France, la Belgique et les Pays-Bas. Ces portiques seront mis en place à Lille et à Paris "avant le 20 décembre", a annoncé mardi Ségolène Royal.

    L'installation de portiques est également prévue "à Bruxelles, Amsterdam et Cologne", a ajouté la ministre de l'Ecologie, qui a aussi la tutelle des Transports.

    Le 21 août en gare de Bruxelles, un Marocain de 25 ans était monté, lourdement armé, à bord d'un Thalys entre Amsterdam et Paris. L'intervention de plusieurs passagers avait permis de le maîtriser.

  • 9h05

    La drogue "Captagon" très prisée par les combattants

    Des analyses toxicologiques sont en cours dans les laboratoires de la police scientifique, selon la presse française, pour déterminer si les terroristes responsables des attentats de Paris avaient pris du "Captagon".

    Il s'agit d'une drogue consommée de longue date dans les pays du Golfe. Cette amphétamine serait aujourd'hui très prisée des combattants de tous bords. Mais faut-il forcément être drogué pour commettre des horreurs de sang-froid?

    >> Interview de Laurent Laniel, expert à l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies:

    Le Captagon est la nouvelle drogue en vogue au Liban.
    Joseph Eid -
    Tout un monde - Publié le 24 novembre 2015

  • 8h54

    Fin d'une unité belge fragile

    La situation à Bruxelles a été rattrapée par la politique. La N-VA (Nouvelle Alliance Flamande), parti nationaliste belge, a fustigé mardi les politiciens francophones et les socialistes, dans une carte blanche publiée par Le Soir.

    Vingt ans de laxisme du PS et d'islamo-socialisme nous ont conduits où nous en sommes, avec Bruxelles comme base arrière de la barbarie islamique.

    Karl Vanlouwe, sénateur du parti N-VA

    Pour le quotidien belge, la N-VA met ainsi fin à l'unité nationale fragile mais réelle qui était apparue à la Chambre jeudi dernier.

  • 8h40

    Les leaders du mouvement salafiste "The Way of Life" arrêtés

    La police fédérale belge a interpellé lundi un leader du mouvement salafiste "The Way of Life". Ce mouvement se profile comme le successeur de l’organisation Sharia4Belgium. Les quatre dirigeants du mouvement sont actuellement en prison, selon le journal De Gazet van Antwerpen.

    Lors des dernières semaines, les personnes à la tête de cette organisation ont été interpellées les unes après les autres. La dernière interpellation a eu lieu lundi, selon le quotidien anversois.

    Ce mouvement salafiste et djihadiste compterait une centaine de membres. Le parquet, qui dispose de preuves concernant l’enrôlement de jeunes par le mouvement pour combattre en Syrie, a ouvert une enquête pour activités terroristes.

  • 7h39

    Rencontre avec Barack Obama

    François Hollande poursuit son offensive diplomatique. Après avoir rencontré le premier ministre britannique David Cameron lundi, le président français s’apprête à rencontrer son homologue américain, Barack Obama.

    >> A écouter:

    François Hollande et son homologue américain Barack Obama.
    Saul Loeb - AFP
    Le Journal du matin - Publié le 24 novembre 2015

  • 7h35

    Reportage au cœur d'une patrouille en charge de la sécurité à Paris

    La ville de Paris, où les autorités comme la population redoutent la survenance d'un nouvel attentat terroriste, demeure sous haute surveillance. Policiers et militaires quadrillent la ville 24 heures sur 24. Ce mardi matin, notre correspondant Jean-Claude Galli est allé à la rencontre de ces hommes et de ces femmes chargés de la sécurité des Parisiens:

    >> A écouter:

    Soldats et légionnaires français sont désormais visibles partout dans Paris.
    Bertrand Guay - AFP
    Le Journal du matin - Publié le 24 novembre 2015

  • 7h25

    Le regard d'un psychologue

    Vivre sous alerte maximale: le regard du psychologue Pierre Mannoni, à écouter:

    Pierre Mannoni.
    B. Moriamé - DR
    Le Journal du matin - Publié le 24 novembre 2015

  • 7h08

    Où en est l'enquête belge?

    - Aucun détail n'a été donné par la justice sur l'identité du nouveau suspect inculpé lundi, le quatrième sous les verrous en Belgique.

    - Deux des personnes détenues à Bruxelles sont soupçonnées d'avoir exfiltré Salah Abdeslam en allant le chercher en voiture à Paris quelques heures après les tueries.

    - Un autre suspect avait été inculpé vendredi soir à la suite des attaques de Paris. Selon les médias belges, il aurait accueilli Salah Abdeslam quand celui-ci a été déposé le samedi 14 novembre par M.A. et H.A. dans la commune bruxelloise de Laeken.

    - Quinze autres personnes interpellées dimanche soir dans plusieurs communes de Bruxelles et à Charleroi (sud de la Belgique) ont été relâchées.

    - Parmi les cinq personnes interpellées lundi matin en Belgique, deux ont été relâchées. Les trois autres devaient rester en garde à vue au moins jusqu'à mardi matin pour des "vérifications supplémentaires".

  • 6h39

    Centre commerciaux ouverts à Bruxelles

    Les centres commerciaux devraient rouvrir ce mardi à Bruxelles, sous haute surveillance. Aucune décision n’a jusqu'à présent été prise en ce qui concerne les "Plaisirs d’hiver" et les festivités de Nouvel an, indique le quotidien belge Le Soir.

  • 6h30

    Des mesures jusqu'à lundi à Bruxelles

    Les écoles et les métros vont rouvrir progressivement dès mercredi. Mais trois mesures seront maintenues jusqu'à lundi prochain: la diminution des grands événements, l'augmentation du nombre de policiers et militaires dans la rue, et la surveillance accrue des transports en commun.

    >> Le retour à la normal dès mercredi, à écouter dans le Journal du Matin:

    Militaires belges sur la Grand-Place de Bruxelles.
    Dirk Waem - Belga Photo/AFP
    Le Journal du matin - Publié le 24 novembre 2015

  • 6h08

    Recul de 27% des réservations de vol pour Paris

    Les réservations de vols vers Paris ont baissé de plus de 25% dans la semaine qui ont suivi les attentats du 13 novembre ayant fait 130 morts, selon des données parues mardi de la société spécialisée ForwardKeys. Les annulations ont connu de leur côté une importante hausse.

    Selon ces informations, les réservations de vols pour Paris entre le 14 et le 21 novembre étaient en baisse de 27%, comparé à la même semaine de 2014. Une chute des réservations surtout visible dans la catégorie touristes, et qui ne concerne pratiquement pas les déplacements d'affaires.

    >> Lire plus en détails: Les réservations de vols pour Paris en recul de plus de 25%

  • 5h55

    Alerte mondiale aux voyageurs américains

    Les Etats-Unis ont lancé lundi soir une alerte mondiale sur les risques pour leurs ressortissants de voyager partout sur le globe, en raison d'une hausse des "menaces terroristes". Elle est valable jusqu'au 24 février 2016, précise le département d'Etat.

    >> Lire plus en détails: Alerte mondiale due aux menaces terroristes

    >> Et écouter:

    Appel à la prudence de dimension mondiale pour les citoyens américains.
    Max Rossi - Reuters
    Le Journal du matin - Publié le 24 novembre 2015

  • 5h50

    Bruxelles s'éveille en état de siège pour la 4e journée

    Bruxelles reste mardi en état d'alerte maximale après l'inculpation d'un quatrième suspect lié aux attentats de Paris, avec en toile de fond un renforcement de la mobilisation internationale, y compris militaire, contre le groupe Etat islamique (EI).

    La menace terroriste dans la capitale de l'Europe restant "sérieuse et imminente", le Premier ministre Charles Michel a annoncé lundi soir que Bruxelles et ses 1,2 million d'habitants resteraient mardi en état d'alerte maximale, avec métros et écoles fermées et quadrillage des rues par la police et l'armée.

    >> A écouter, la situation mardi matin à Bruxelles:

    Bruxelles est encore sous haute surveillance ce mardi matin.
    Michael Probst - AP/Keystone
    Le Journal du matin - Publié le 24 novembre 2015

  • 5h30

    Le dossier sur la France et la Belgique face au terrorisme