Modifié le 25 novembre 2015 à 09:14

Les avions du Charles de Gaulle frappent le groupe EI en Irak et en Syrie

Cameron soutient Hollande pour frapper en Syrie.
Cameron plaide aux côtés d'Hollande pour des frappes en Syrie L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 novembre 2015
Des avions de chasse du porte-avions Charles de Gaulle ont mené lundi leurs premières frappes en Irak et en Syrie contre l'Etat islamique (EI) depuis l'arrivée du groupe aéronaval français en Méditerranée orientale.

En Irak, deux objectifs ont été détruits au cours de cette opération qui a duré "près de sept heures" et qui a été menée en appui aux forces irakiennes engagées sur le terrain contre l'organisation djihadiste, a annoncé l'état-major des armées françaises.

Dans la ville de Ramadi, à une centaine de kilomètres de Bagdad, "les frappes ont mis hors de combat un groupe de terroristes". L'armée précise qu'une "position d'artillerie de Daech qui était en train de tirer sur les troupes irakiennes a été détruite à Mossoul", dans le nord du pays.

Des avions ont également frappé le groupe EI en Syrie. Le raid mené lundi soir à 19H30 heure suisse par les quatre Rafale et deux Mirage 2000 a "détruit un site actif occupé par les combattants terroristes à Raqa", fief des djihadistes, a indiqué le ministère de la Défense.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait annoncé dimanche que le porte-avions, qui a appareillé de Toulon mercredi dernier, serait opérationnel dès lundi dans le cadre de l'intensification des frappes contre le groupe EI après les attentats de Paris.

Soutien britannique

En visite à l'Elysée, le Premier ministre David Cameron a affirmé son soutien à la France:

Je soutiens absolument l'action entreprise par le président Hollande pour lutter contre Daech en Syrie et je suis convaincu que le Royaume-Uni doit faire la même chose.

David Cameron, Premier ministre britannique

Une "stratégie d'ensemble" doit être présentée cette semaine au Parlement, a déclaré le Premier ministre, précisant avoir proposé de mettre une base aérienne britannique à Chypre à la disposition des Français.

>> A écouter dans le 12h30, David Cameron offre son soutien à François Hollande:

François Hollande a accueilli lundi David Cameron à l'Elysée.
Stéphane de Sakutin - AFP
Le 12h30 - Publié le 23 novembre 2015

Vladimir Poutine en Iran

Le président français rencontrera mardi son homologue américain Barack Obama à Washington, jeudi le président russe Vladimir Poutine à Moscou et dimanche soir, il dînera avec le président chinois Xi Jinping. Entre-temps, il recevra mercredi à Paris la chancelière allemande Angela Merkel.

Concernant la Russie, Moscou a vu dans l'inflexion de la ligne diplomatique française après les attentats une validation de ses appels à une coalition contre l'EI. Le président russe Vladimir Poutine est arrivé lundi en Iran où il doit évoquer le conflit en Syrie avec le guide suprême Ali Khamenei.

Deux villes reprises à l'EI en Syrie

Sur le terrain, l'armée syrienne et des milices alliées, soutenues par l'aviation russe, ont pris le contrôle de deux localités situées au sud-est de la ville de Homs (ouest), à l'issue de violents combats contre les djihadistes de l'EI, rapporte lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

>> A lire: Bruxelles toujours en alerte maximum, la traque de Salah Abdeslam se poursuit. Le suivi en direct

agences/fme/kg

Publié le 23 novembre 2015 à 14:59 - Modifié le 25 novembre 2015 à 09:14