Modifié

Les islamistes présumés arrêtés à Chypre bientôt de retour à Bâle

C'est à l'aéroport de Bâle-Mulhouse que l'avion de l'Etat ivoirien reste bloqué. [Georgios Kefalas - Keystone]
C'est à l'aéroport de Bâle-Mulhouse que l'avion de l'Etat ivoirien reste bloqué. [Georgios Kefalas - Keystone]
Chypre va renvoyer les six Français arrêtés à Larnaca en provenance de Bâle et soupçonnés de liens avec des groupes terroristes. Ils seront accueillis probablement du côté français de l'aéroport de Bâle-Mulhouse.

Les six hommes, âgés de 25 à 33 ans, ont été retenus samedi soir après leur arrivée à Chypre à bord d'un avion d'une compagnie à bas coûts en provenance de Bâle, a précisé la police chypriote.

>> Relire: Des islamistes présumés en provenance de Bâle arrêtés à Chypre

Lundi matin, l'Office fédéral de la police (Fedpol) a indiqué à la RTS que ces ressortissants turcs et algériens sont très probablement partis du secteur français de l'aéroport binational de Bâle.

Récupérés côté français

Des éclaircissements sont encore en cours, mais les six hommes seront très probablement récupérés à leur arrivée par les autorités françaises. Fedpol a pris contact avec Paris et en a informé le corps des gardes-frontière suisses.

A ce stade, aucune procédure pénale n’est ouverte en Suisse concernant ces personnes.

Selon Interpol, "trois des suspects ont été identifiés comme ayant des liens avec une organisation terroriste". "Les trois autres semblent aussi avoir une sorte de lien" avec des groupes extrémistes, précise le ministre de la Justice chypriote.

agences/PB/fme

Publié Modifié