Modifié le 20 novembre 2015 à 06:51

Un comité de l'ONU condamne l'intervention irano-russe en Syrie

C'est le type de missile que l'aviation russe largue sur la Syrie.
C'est le type de missile que l'aviation russe largue sur la Syrie. [Service de presse du ministère russe de la défense - ]
La commission des droits de l'homme de l'Assemblée générale des Nations unies a adopté jeudi une résolution qui condamne l'intervention militaire de l'Iran et de la Russie en Syrie.

Rédigée par l'Arabie saoudite, cette résolution non contraignante, soutenue par le Qatar et d'autres pays arabes, les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux, a été adoptée par 115 voix contre 15 et 51 abstentions par la Troisième commission de l'Assemblée générale de 193 membres.

Sans nommer la Russie, dont l'aviation bombarde les rebelles depuis fin septembre, cette résolution "condamne fermement toutes les attaques contre l'opposition syrienne modérée et appelle à leur arrêt immédiat, étant donné que ces attaques profitent notamment à Daech".

Résolution hypocrite

Elle dénonce aussi la présence en Syrie "de tous les combattants étrangers et des forces étrangères qui combattent au côté du régime syrien, particulièrement les Brigades Al Qods, les Gardiens de la révolution islamique (iranienne) et des milices comme le Hezbollah.

L'ambassadeur syrien à l'Onu a dénoncé l'adoption de la résolution et accusé l'Arabie saoudite d'"hypocrisie" en raison des violations des droits de l'homme dans le royaume.

reuters/br

Publié le 20 novembre 2015 à 03:07 - Modifié le 20 novembre 2015 à 06:51