Modifié

En 40 ans, plus de 200 personnes ont été tuées dans des attentats en France

Hommage aux victimes des attaques du 13 novembre à Paris. [Dominique Faget - AFP]
Hommage aux victimes des attaques du 13 novembre à Paris. [Dominique Faget - AFP]
Depuis 1978, la France a connue plusieurs attentats qui ont fait plus de 200 morts et plusieurs centaines de blessés. Avec au moins 128 victimes, ceux du 13 novembre sont de loin les plus meurtriers.

13 novembre 2015 - 128 morts (bilan provisoire)

Une série d'attentats fait au moins 128 morts et 180 blessés à Paris.

>> Le suivi des événements en direct: Le groupe Etat islamique revendique les attaques qui ont fait 128 morts à Paris

7 au 9 janvier 2015 - 20 morts

Douze personnes, dont 5 dessinateurs de presse, sont tuées dans une fusillade au siège de Charlie Hebdo à Paris. Les frères Kouachi sont eux-mêmes abattus dans un assaut de la police.

Le 9 janvier, Amédy Coulibaly, qui avait tué une policière municipale la veille, tue quatre personnes et en prend une vingtaine en otages dans un supermarché casher à Paris, avant de périr dans un assaut des forces de l’ordre. Les trois hommes s’étaient réclamés d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) ou de l’EI.

>> Lire aussi: Bilan des attentats en France: vingt morts, dont trois djihadistes

Du 11 au 19 mars 2012 - 7 morts

Le terroriste franco-algérien Mohammed Merah exécute sept personnes à Toulouse et Montauban.

<< Lire aussi:  Le forcené de Toulouse a été tué alors qu'il tentait de s'échapper

3 décembre 1996 - 4 morts

Une attaque à la bonbonne de gaz, similaire à celle de 1995, fait 4 morts et 91 blessés dans une station du RER, du Ve arrondissement.

25 juillet 1995 - 8 morts

Une attaque à la bombe attribuée à des islamistes algériens tue 8 personnes et en blesse 119 autres à bord d'un RER au coeur de Paris. En 2002, deux hommes ont été condamnés à la réclusion à perpétuité pour cet attentat, ainsi que pour deux autres attaques qui n'ont pas fait de victime.

17 septembre 1986 - 7 morts

Sept personnes meurent dans l'explosion d'une bombe devant un magasin du VIe arrondissement. On dénombre également 55 blessés. C'est l'une des 15 attaques revendiquées par le groupe pro-iranien de Fouad Ali Saleh, qui ont fait 13 morts et 303 blessés entre 1985 et 1986.

31 décembre 1983 - 2 morts

La même année, c'est la gare Saint-Charles de Marseille qui est visée par une bombe. Deux personnes sont tuées et 34 autres sont blessées. Plus tôt dans la journée, une autre bombe tue trois personnes à bord du TGV Marseille-Paris. Les deux attentats avaient été revendiqués par l'"Organisation de la lutte armée arabe".

15 juillet 1983 - 8 morts

L'aéroport d'Orly est à nouveau la cible d'un attentat fait 8 morts et 54 blessés à proximité des guichets d'enregistrement de la compagnie Turkish Airlines. Trois ressortissants arméniens ont été condamnés pour cette attaque.

9 août 1982 - 6 morts

Un groupe de cinq terroristes mène une attaque dans un restaurant du quartier juif de la capitale française. Au total, 6 personnes sont tuées et 22 autres s'en tirent avec des blessures.

3 octobre 1980 - 4 morts

Quatre personnes sont tuées et une vingtaine d'autres sont blessées à la suite de l'explosion d'une bombe devant une synagogue du XVIe arrondissement.

20 mai 1978 - 8 morts

Une fusillade commis par des terroristes palestiniens à l'aéroport d'Orly fait 8 morts, dont 3 assaillants, deux membres des forces de police et trois passagers qui embarquaient pour Tel-Aviv. Trois civils ont également été blessés.

hend avec AFP

Publié Modifié