Modifié

Les pêches illégales et industrielles menacent la biodiversité marine

Les experts réunis au Chili pour la conférence "Notre océan" ont tiré la sonnette d'alarme [AP Photo/Rodrigo Abd - Keystone]
Les experts réunis au Chili pour la conférence "Notre océan" ont tiré la sonnette d'alarme [AP Photo/Rodrigo Abd - Keystone]
Les pêches illégales et industrielles, qui entraîne le rejet de millions de poissons, menacent le maintien de cette activité au niveau mondial et la biodiversité marine, ont affirmé mardi des experts.

Les experts réunis au Chili pour la conférence internationale "Notre océan" ont partagé le constat d'une situation alarmante des océans, en raison d'une perte de biodiversité, de la pollution et de l'acidification de l'eau sous l'effet de l'absorption du carbone.

Ils ont également souligné le problème du rejet des poissons jugés non utilisables par la pêche industrielle. Selon eux, ce problème est "équivalent à celui de la pêche illégale", a expliqué Juan Vilata, de l'organisation de défense de l'environnement WWF Chili.

Pour une pêche durable

Leur objectif est notamment de trouver des règles permettant de faire de la pêche une activité plus durable. Dans ce but, les Etats-Unis ont lancé lundi une initiative mondiale pour surveiller la pêche illégale grâce à de nouvelles technologies.

La pêche à outrance, la pollution et le changement climatique ont déjà réduit de moitié les populations d'animaux marins (mammifères, oiseaux, reptiles et poissons) depuis les années 70.

ats/apyt

Publié Modifié