Modifié

La Croatie ferme une partie de ses frontières face à l'afflux de réfugiés

Migrants à la frontière entre la Serbie et la Croatie vendredi matin [RTS]
Migrants à la frontière entre la Serbie et la Croatie vendredi matin / L'actu en vidéo / 45 sec. / le 18 septembre 2015
Face à l'afflux de réfugiés, les autorités croates ont procédé dans la nuit de jeudi à vendredi à la fermeture de sept des huit passages frontaliers avec la Serbie. De son côté, la Hongrie pose des barbelés.

Plus de 13'000 migrants sont entrés sur le sol croate par la Serbie depuis mercredi matin, a indiqué vendredi le ministre croate de l'Intérieur, ajoutant que les capacités d'accueil étaient "saturées".

Zagreb déclare s'attendre à un afflux de plus de 20'000 personnes dans les deux prochaines semaines et redouter une situation "hors de contrôle". En réaction, le ministère de l'Intérieur a annoncé la fermeture "jusqu'à nouvel ordre" de sept postes-frontières avec la Serbie.

La Croatie ne sera pas "un point chaud"

Le Premier ministre croate Zoran Milanovic a en outre annoncé que son pays allait acheminer les migrants se trouvant sur son territoire vers la Hongrie. "La Hongrie a verrouillé sa frontière avec du fil barbelé, ce n'est pas une solution, mais la solution n'est pas non plus que ces gens restent en Croatie", a-t-il insisté, mettant en garde "tous ceux qui ne veulent tout simplement pas trouver une solution" que la Croatie ne sera pas "un point chaud".

Zagreb va mettre en oeuvre "un plan B", a poursuivi le Premier ministre précisant notamment que la procédure d'enregistrement des migrants allait être "plus souple".

La Hongrie pose une clôture

La Hongrie a de son côté entamé la pose d'une clôture de barbelés à sa frontière avec la Croatie pour se protéger des migrants voulant rejoindre l'Europe de l'Ouest, a annoncé vendredi le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

La Croatie est la nouvelle route vers l'Europe occidentale après le verrouillage de la frontière serbo-hongroise, théâtre mercredi d'affrontements entre réfugiés et forces de l'ordre.

Budapest a toutefois accepté le passage de certains bus de réfugiés, pour une destination encore inconnue en Hongrie.

Plusieurs bus de refugies ont passe la frontiere hongroise de plus en plus militarisee [RTS]
Plusieurs bus de réfugiés ont passé la frontière hongroise, de plus en plus militarisée / L'actu en vidéo / 53 sec. / le 18 septembre 2015

ats/grin

Publié Modifié

La Slovénie suspend le trafic ferroviaire avec la Croatie

La Slovénie a annoncé avoir suspendu jusqu'à vendredi soir au moins son trafic ferroviaire avec la Croatie, soulignant n'avoir pas l'intention de faciliter l'entrée sur son territoire des migrants qui ont commencé à arriver à sa frontière.

Un premier groupe de 150 migrants arrivés en train dans la nuit depuis Zagreb a été intercepté dans la ville-frontière slovène de Dobova.

Après avoir essayé en vain de les renvoyer en Croatie, les autorités slovènes les ont transportés dans un centre d'accueil, "dans l'attente d'un accord sur une procédure de retour en Croatie", a indiqué la police.

Nette hausse des demandes d'asile dans l'UE

Les Etats membres de l'UE ont reçu 213'200 demandes d'asile d'avril à juin 2015. C'est 85% de plus par rapport au nombre de requêtes déposées au second trimestre 2014, selon des chiffres publiés vendredi par l'agence officielle de statistiques Eurostat.

C'est en Allemagne qu'a été enregistré le nombre le plus important de nouvelles demandes d'asile pendant le deuxième trimestre, avec 80'900 requêtes (soit 38% du total de l'UE), devant la Hongrie (15%) et l'Autriche (8%).

Parmi les nouveaux demandeurs, le nombre de Syriens et d'Afghans a nettement augmenté pour atteindre respectivement quasiment 44'000 et 27'000 personnes.