Modifié

Le Royaume-Uni prêt à accueillir "des milliers de réfugiés syriens"

Angleterre - Crise migratoire: David Cameron assouplit sa position face aux réfugiés syriens [RTS]
Angleterre / Crise migratoire: David Cameron assouplit sa position face aux réfugiés syriens / 19h30 / 45 sec. / le 4 septembre 2015
Le Royaume-Uni a annoncé vendredi l'accueil "de milliers de réfugiés supplémentaires" et le déblocage de 100 millions de livres pour faire à la crise humanitaire entraînée par l'exode des Syriens.

"Nous poursuivons notre démarche qui consiste à aller les chercher dans les camps de réfugiés", a-t-il relevé, faisant allusion aux camps du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés à la frontière syrienne.

"Cela leur offre une voie plus directe et plus sûre vers le Royaume-Uni, leur évitant de prendre le risque d'un voyage hasardeux qui a fait tant de morts", a-t-il ajouté à Lisbonne à l'issue d'un entretien avec son homologue portugais Pedro Passos Coelho.

Pression croissante

Critiqué pour son manque d'implication dans la crise des réfugiés, David Cameron a cédé ainsi à la pression croissante d'une opinion publique très remontée en Grande-Bretagne qui réclame davantage d'aide aux migrants.

Selon les chiffres officiels, seules 216 "personnes vulnérables" ont été accueillies en tant que réfugiés au Royaume-Uni depuis mars 2014 et au total 5000 Syriens ont obtenu l'asile au cours des quatre dernières années.

Jean-Claude Juncker pour une meilleure répartition

De son côté, le président de la Commission européenne a proposé de porter de 40'000 à 160'000 le nombre de demandeurs d'asile arrivés en Italie, en Grèce et en Hongrie à répartir dans les autres pays de l'Union sur la base de quotas nationaux, a annoncé l'exécutif bruxellois.

Ce point fera partie des nouvelles propositions que Jean-Claude Juncker doit présenter le 9 septembre pour faire face à la crise des migrants, a-t-elle précisé, confirmant une information obtenue la veille auprès de plusieurs sources.

>> Lire aussi: Les migrants coincés en Hongrie réclament une liberté de mouvement et Important élan de solidarité en Suisse pour venir en aide aux réfugiés

afp/gchi

Publié Modifié

150 millions de francs supplémentaires

David Cameron a aussi annoncé vendredi le déblocage d'une aide de 100 millions de livres (150 millions de francs) pour faire face à la crise humanitaire entrainée par l'exode des Syriens.

"Je peux annoncer que nous allons remettre 100 millions de livres supplémentaires portant à un milliard", la contribution du Royaume Uni à la crise humanitaire syrienne, la plus élevée qui soit de l'histoire de ce pays européen.

Positions divergentes en Europe de l'Est

Les Premiers ministres tchèque, slovaque, hongrois et polonais ont invité vendredi la Commission européenne à présenter des mesures "viables" lors de a réunion des ministres européens de l'Intérieur du 14 septembre consacrée à la crise des migrants.

Le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka s'est prononcé contre la mise en place de quotas de répartition contraignants que préconise la Commission européenne avec le soutien de Paris, Berlin et Rome, un avis partagé par ses collègues.