Publié

Des recruteurs présumés du groupe EI arrêtés en Espagne et au Maroc

Quatorze personnes ont été arrêtées en Espagne et au Maroc (photo d'illustration prise dans l'enclave espagnole de Ceuta). [EPA/REDUAN]
Quatorze personnes ont été arrêtées en Espagne et au Maroc (photo d'illustration prise dans l'enclave espagnole de Ceuta). [EPA/REDUAN]
Soupçonnées de recruter pour le groupe Etat islamique (EI), 14 personnes ont été arrêtées mardi dans la banlieue de Madrid et dans cinq villes marocaines par les services de renseignements des deux pays.

Des agents du renseignement - du Commissariat général d'information de la police espagnole et de la Direction générale marocaine de la surveillance du territoire - ont procédé mardi à l'arrestation de la quinzaine de suspects dans les localités de San Martin de la Vega, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Madrid, et à Fez, Casablanca, Nador, Al Hoceima et Driouech au Maroc, a indiqué le ministère de l'Intérieur espagnol.

Ce dernier ajoute que "l'opération se poursuit", sans livrer davantage de détails.

Réseau de recrutement et d'envoi de combattants

Selon le communiqué, "les personnes interpellées appartenaient à un réseau de recrutement et d'envoi de combattants étrangers destinés à rejoindre les rangs de l'organisation terroriste" du groupe extrémiste sunnite Etat islamique dans la région syro-irakienne sous son contrôle.

afp/ds

Publié