Modifié le 24 août 2015 à 12:51

Le groupe EI fait exploser un célèbre temple de la ville antique de Palmyre

Le temple de Baalshamin se situe au nord de la cité de Palmyre.
Le temple se situe au nord de la cité de Palmyre. [Manuel Cohen - AFP]
Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont fait exploser le temple de Baalshamin dans la ville antique de Palmyre, a affirmé dimanche le directeur des Antiquités et des musées de Syrie.

"Daech (acronyme en arabe de l'EI) a placé aujourd'hui une grande quantité d'explosifs dans le temple de Baalshamin avant de le faire exploser. Le bâtiment est grande partie détruit", a indiqué Maamoun Abdulkarim directeur des Antiquités et des musées de Syrie.

"La "cella" (partie close du temple) a été détruite et des colonnes autour se sont effondrées", a-t-il précisé. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a confirmé la destruction de ce monument historique.

Erigé en l'an 17

Le temple de Baalshamin a commencé à être érigé en l'an 17 puis a été agrandi et embelli par l'empereur romain Hadrien en 130. Baalshamin est le dieu du ciel phénicien.

"Nos plus sombres prédictions sont malheureusement en train de se réaliser", a déploré Maamoun Abdulkarim.

Fin mai, les djihadistes ont pris aux forces du régime syrien la ville de Palmyre et sa cité antique mondialement connue classée par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'humanité.

afp/mo

Publié le 23 août 2015 à 22:56 - Modifié le 24 août 2015 à 12:51