Le canal de Suez et son nouveau bras, inauguré ce jeudi 6 août 2015.

Thème par thème

Publié le 06 août 2015 à 16:14 - Modifié le 07 août 2015 à 11:06

Les chiffres et les enjeux du nouveau canal de Suez

- Le nouveau canal de Suez, qualifié de "cadeau de l'Egypte au reste du monde", est inauguré jeudi en présence du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et de dizaines de hauts responsables étrangers, dont le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.

- Erigé en symbole de la "nouvelle Egypte", l'ouvrage est accessible à des bateaux plus grands, il permet une circulation dans les deux sens et fait passer de 22 à 11 heures la durée du trajet entre la Méditerranée et la mer Rouge.

- Le chantier, qui a permis d'élargir le canal initial et de construire une nouvelle voie, a duré 11 mois pour un coût total de 8 milliards de dollars.

Par Caroline Briner

  • Inauguration en fanfare

    Des dizaines de hauts dirigeants sur place

    Annoncées comme "pharaoniques", les festivités interviennent un an après l'arrivée au pouvoir d'Abdel Fattah al-Sissi, qui a promis relance de l'économie et rétablissement de la sécurité après avoir destitué son prédécesseur, Mohamed Morsi.

    Le président Sissi a conduit une parade navale à bord d'un élégant yacht qui appartenait jadis à la famille royale. Un défilé aérien figurait aussi au programme de ces célébrations qui se tiennent à Ismaïlia (nord-est), où se trouve le siège de l'Autorité du canal de Suez.

    L'invité d'honneur est le président français François Hollande, en hommage au promoteur du canal de Suez, Ferdinand de Lesseps, mais aussi pour marquer les liens sécuritaires renforcés entre Paris et Le Caire, après la commande de 24 avions de chasse Rafale. Des dizaines d'autres hauts dignitaires étrangers ont été invités, dont le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. Plus de 10'000 policiers sont mobilisés dans le pays.

    >> Voir le sujet du 19h30 sur l'inauguration:

    Agrandissement du canal de Suez: Abdel Fattah Al-Sissi espère renforcer la nation égyptienne
    19h30 - Publié le 06 août 2015

  • Entre la mer Rouge et la Méditerranée

    Un canal pour relier l'Asie et l'Europe

    Le canal relie Port Saïd, sur la Méditerranée, à Suez, sur la Mer Rouge, en traversant trois lacs naturels. Sa traversée se fait via des bacs, des ponts ou tunnel.

    Quelques  exemples de distance économisée:

    comparatif des distances via le canal de Suez
    Info - Publié le 06 août 2015

    Source: Suez Canal Authority

  • Le canal en chiffres

    Longueur: 162 km (dont 37 km dédoublés par une nouvelle voie et 35 km élargis); 193 km en comprenant les chenaux d'accès

    Largeur:  280 - 345 mètres

    Profondeur: 24 mètres

    Nombre de bateaux transitant par jour: 49 actuellement, 97 d'ici 2023

    Durée du trajet: 11 heures (22 heures jusqu'ici)

    Temps d'attente des navires: 11 heures (18 heures jusqu'ici)

    Ecluses: 0

    Taille maximale des navires autorisée: 20,10 m de profondeur (tirant d'eau), 68 m de hauteur (tirant d'air), 77,5 m de largeur. Il n'y a pas de restriction pour la longueur. Actuellement un Suezmax fait 240'000 tpl (tonnes de port en lourd, charge portée par le bateau) et 313 m de longueur en hauteur.

    Le tracé du canal initial (bleu, 193 km avec les chenaux) et des nouveaux bras (violet, 72 km élargis ou dédoublés).
    Le tracé du canal initial (bleu, 193 km avec les chenaux) et des nouveaux bras (violet, 72 km élargis ou dédoublés). [ - Suez Canal Authority]

    source: Suez Canal Authority

  • Le chantier en chiffres

    Durée du chantier: 11 mois et quelques jours

    Coût total: 8 milliards de dollars

    Longueur du nouveau bras: 37 km

    Longueur de la partie du canal initiale approfondie et élargie: 35 km

    Masse draguée: 250 millions de m3 de sable et de terre

    >> Lire l'article sur les tests menés fin juillet: Les premiers bateaux ont navigué sur le nouveau canal de Suez

  • Et déjà des projets futurs...

    De nouveaux travaux débutent vendredi

    Les autorités vont maintenant développer la zone le long du canal. Au menu: un hub logistique, ainsi qu'un centre industriel et commercial. Plusieurs ports vont être construits. Vendredi déjà, de nouveaux travaux doivent débuter dans le but de creuser un canal annexe de 9,5 km reliant Port Saïd à la Méditerranée (pour un coût annoncé de 60 millions de dollars).

  • Les enjeux économiques

    Augmenter les recettes du pays

    En 2007, le trafic par le canal de Suez a représenté 7,5% du commerce maritime mondial, qui lui-même représente 80% de l'ensemble du commerce mondial.

    Avec sa nouvelle forme, le canal devrait renforcer sa position de voie maritime parmi les plus importantes au monde. Les autorités espèrent voir passer les recettes annuelles de 5,3 milliards à 13,2 milliards de dollars d'ici 2023. Plus d'un million d'emplois devraient être créés ces 15 prochaines années.

    Cette manne est plus que bienvenue pour un pays qui souffre de l'effondrement du tourisme et de la raréfaction des investissements étrangers en raison des troubles politiques et sécuritaires provoqués par la chute de Hosni Moubarak en 2011.

    >> Revoir l'émission Géopolitis intitulée "Panama-Suez: la guerre des canaux?":

    Le canal de Panama.
    Geopolitis - Publié le 10 mars 2015

  • Les enjeux politiques

    Asseoir la légitimité du pouvoir

    Le projet intervient au moment où l'Egypte veut s'afficher en acteur incontournable sur la scène régionale et internationale, notamment auprès de ses alliés occidentaux.

    "Le nouveau régime est engagé dans une lutte politique pour asseoir sa légitimité, à l'intérieur du pays mais aussi à l'étranger", souligne Amr Adly, expert du centre Carnegie pour le Moyen-Orient. "La capacité à accomplir de tels projets économiques permet de renforcer cette légitimité", poursuit-il en référence au nouveau canal.

    >>Ecouter"Asseoirsagrandeurpolitiqueaveclesmers", l'interviewd'AlainColdefy, directeurderechercheà l’IRIS, spécialistedepolitiquededéfense:

    Alain Coldefy.
    - New Westminster College
    Forum - Publié le 05 août 2015

    Cette recherche de légitimité se caractérise également par une forte répression contre l'opposition, qui a déjà fait plus de 1400 morts et des dizaines de milliers d'emprisonnés.

    >> Lire: Peine de mort confirmée pour l'ex-président égyptien Mohamed Morsi

  • Les enjeux sécuritaires

    Assurer la protection du canal

    Le président Sissi a assuré que la priorité de son pays était de sécuriser la navigation sur la mer Rouge et le détroit stratégique de Bab el-Mandeb, qui permet d'accéder au canal de Suez. C'est que le Sinaï, tout proche, est régulièrement secoué par des attentats meurtriers, attribués à des groupes islamistes, depuis que Abdel Fattah al-Sissi a destitué en 2013 le président islamiste Mohamed Morsi. Le mois dernier, la branche locale de l'Etat islamique (EI), "Province du Sinaï", a annoncé avoir tiré une roquette sur un navire égyptien en Méditerranée.

    Dans ce contexte, les récents tests opérés dans l'extension du canal se sont déroulés sous la protection de l'armée égyptienne. Par ailleurs, l'arsenal militaire égyptien a été renforcé. Plusieurs nouveaux appareils devaient être présentés au public lors des cérémonies d'Ismaïlia.

    >> Ecouter les enjeux sécuritaires présentés par notre correspondante au Caire:

    Bienvenue en Egypte et à Ismaïlia où est inauguré en grandes pompes ce jeudi 6 août 2015 le nouveau canal de Suez.
    Mike Nelson - Keystone
    Le Journal du matin - Publié le 06 août 2015

    >> Lire: L'armée égyptienne tue 35 islamistes dans le Sinaï

  • La Suisse et l'Egypte

    Le conseiller fédéral en charge de l'économie Johann Schneider-Ammann devait participer à l'inauguration du nouveau canal. Le vice-président de la Confédération doit y mener des entretiens bilatéraux avec des chefs d'Etat et de gouvernement.

    En 2014, l'Egypte représentait pour la Suisse le principal marché d'exportation en Afrique. Le volume total des échanges commerciaux avec ce pays s'est élevé à 1,13 milliard de francs. A fin 2013, les entreprises helvétiques présentes sur sol égyptien employaient 31'200 personnes.

  • Des canaux pharaoniques à la Guerre des Six Jours

    La galerie photos historique

    1874 avant J.-C.: première construction d'un canal reliant la mer Rouge à la Méditerranée via le Nil. L'ouvrage est plusieurs fois abandonné et reconstruit durant l'Antiquité.

    1504 après J.-C.: face à la concurrence commerciale des Portugais qui ont découvert le cap de Bonne-Espérance, Venise propose au sultan d'Egypte de creuser un canal entre les deux mers. C'est abandonné.

    1799: Charles Le Père, un ingénieur de Napoléon Bonaparte, étudie la possibilité de créer un canal destiné à permettre à la France, en rivalité avec l'Angleterre, d'accéder plus rapidement à l'Asie. Son étude parvient à la conclusion que la mer Rouge est de 10 mètres plus élevée que la Méditerranée. Le projet est suspendu.

    1833: des intellectuels français (des Saints-Simoniens, dont Ferdinand de Lesseps) tentent de convaincre Méhémet Ali, vice-roi d'Egypte, de créer le canal malgré la différence des niveaux de mer. En vain.

    1847: une nouvelle étude française annonce qu'il n'y a pas de différence de niveau entre les deux mers.

    1854: Ferdinand de Lesseps parvient à convaincre le nouveau vice-roi d'Egypte Mohamed Saïd Pacha. La Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez est créée 4 ans plus tard. Il est décidé que la gestion du canal serait à la propriété du gouvernement égyptien 99 ans plus tard. Britanniques et Turcs tentent par plusieurs fois de suspendre l'opération.

    1869: ouverture à la navigation.

    1956: nationalisation du canal par le président Gamal Abdel Nasser. Ce coup de force, qui déclenche la "crise de Suez", est suivi de l'invasion de troupes israéliennes, britanniques et françaises. Face à la pression américaine et russe, les attaquants laissent leur place à des Casques bleus quelques mois plus tard.

    1967-1975: Après la Guerre des Six Jours, l'armée israélienne occupe le Sinaï, entre autres territoires pris à l'Egypte, à la Jordanie et à la Syrie. Le canal est fermé durant 8 ans.

    2001: inauguration du pont du canal de Suez, destiné à relier par voie terrestre l'Afrique et l'Eurasie.

  • Biodiversité méditerranéenne menacée

    Avec la création du canal de Suez, l'Afrique et l'Asie se retrouvent totalement séparées. Les espèces non volatiles ne peuvent plus passer d'un continent à l'autre.

    La mise en contact des deux mers a, a contrario, entraîné des transferts. "La migration lessepsienne", qui concerne le passage d'espèces de la mer Rouge (plus salée) à la Méditerranée (plus nutritive), au détriment de la faune de cette dernière, risque de s'aggraver avec la nouvelle configuration du canal.

    Caroline Briner